Le marché de l’emploi est présentement très compétitif. Si vous voulez éviter un lourd et coûteux processus de recrutement, une des solutions est de prendre soin de vos recrues. Dans cet article, je vous propose 3 façons d’optimiser votre processus d’accueil pour vos nouvelles embauches.

Avant même de faire l’embauche…

Le processus de fidélisation de vos employés commence dès l’entrevue d’embauche. C’est à ce moment que vous commencez à développer un lien de confiance et votre relation avec votre nouvelle recrue. Changer d’emploi est toujours un gros stress pour l’être humain. Oui, vous prenez un pari que votre embauche sera un success-story, mais l’employé prend aussi un risque en quittant son emploi pour joindre votre entreprise. Vous devez en être conscient.

Lancez votre processus d’accueil avant la première journée.

D’abord, je vous encourage à lire l’article « Votre candidat a dit “Oui, je le veux!”? Votre recrutement est loin d’être terminé. » Vous trouverez plusieurs façons de renforcer l’engagement de votre nouvelle recrue, et de prévenir l’acceptation d’une contre-offre.

Personne n’aime passer leur première journée d’emploi à compléter des documents pour les ressources humaines et le service de la paie. Pourquoi ne pas lui faire parvenir les documents par courriel afin qu’il ou elle puisse les ramener complétés lors de sa première journée.

La plupart des gestionnaires trouvent les processus d’accueil longs et pénibles. L’envoi du manuel des employés, les différents formulaires, juste après la signature de l’offre d’emploi vous permet de sauver du temps lors de la première journée et de répondre aux questions de votre collaborateur au lieu de perdre une journée complète en complétion de formulaires.

Créez un horaire détaillé de formation

Personne ne peut tout apprendre dans une semaine. De façon générale, le plus gros des apprentissages se fait dans le premier mois, ensuite, ça prend 6 mois pour vraiment comprendre ce que l’on fait, et 1 an au total pour être vraiment « payant » pour l’employeur.

Bien que je n’encourage personne à garder une mauvaise embauche, ça vaut la peine de comprendre qu’on n’apprend pas tout, tout de suite. Je vous encourage à planifier la formation pour que votre nouveau apprenne ce qui est le plus important, ce qui constitue le cœur de ses fonctions. Tout le monde aime avoir une victoire rapide lorsqu’on débute de nouvelles fonctions.

Je me rappelle lorsque j’ai commencé à travailler chez Kerosene. Un client avec qui je n’avais jamais travaillé m’a appelée pour me mettre en compétition avec mon ancien employeur. Obtenir un nouveau mandat de recrutement en moins de 48 heures, ça paraît toujours bien! Faites tout en votre pouvoir pour que votre nouveau ait du succès rapidement. Vous serez gagnant sur toute la ligne.

Votre processus d’accueil doit être plus long qu’une semaine…

La formation de votre équipe ne devrait jamais être complétée. Vous devez leur donner des outils pour poursuivre leur apprentissage. Plus vos employés apprennent, plus vous serez rentables.

Pour ce faire, vous pouvez organiser des « lunch & learn », des formations en ligne, des webinaires, des conférences, des auto-évaluations de leurs habiletés, etc. L’engagement de vos employés est primordial pour demeurer compétitif sur le marché. Investir du temps et de l’amour sur la formation de votre équipe sera payant sur toute la ligne.

En conclusion…

Prendre le temps d’investir sur vos nouvelles recrues vous permettra d’économiser sur votre processus de recrutement. Et c’est de l’argent que vous pouvez investir ailleurs, j’en suis certaine. Une formation structurée, des outils d’apprentissage et des possibilités d’amélioration continue vous rendront plus compétitif sur le marché et vous aideront à garder votre équipe en place plus longtemps.

Print Friendly, PDF & Email