3 habitudes pour mieux communiquer

3 habitudes pour mieux communiquer

Avec toutes les nouvelles technologies sur le marché, nous perdons de vue des notions importantes de la communication. Plus rien n’est important, tout devient urgent et l’humain ne se retrouve plus au cœur de ce qui se dit dans les différents médias.

Selon mes recherches, Albert Mehrabian a identifié que seulement 7% d’un message, quel qu’il soit provient des mots; 38% du message provient de l’intonation et du son de la voix; enfin, 55% provient du non verbal.

Yup. 55% de la communication provient du non verbal. Je ne crois pas avoir besoin de vous expliquer qu’il n’y a pas beaucoup de non-verbal dans un SMS ou dans un courriel. Vous pouvez y ajouter tous les emojis que vous voulez, il vous manque 93% du message.

Habitude #1 : Gardez vos courriels brefs et concis.

Donnez un maximum d’info au début de votre courriel. Par exemple, on n’indique pas une invitation à la fin d’un courriel. La meilleure façon est de l’inscrire dans les premières lignes du courriel.

N’utilisez pas le courriel pour éviter une conversation difficile. Les gens ont tendance à ne pas avoir de respect pour les gens qui évitent les conversations difficiles et les confrontations en envoyant des courriels. Prenez le téléphone. Rencontrez les gens en personne. Votre leadership et votre crédibilité grandiront.

Habitude #2 : Posez-vous la question, aimeriez-vous qu’on s’adresse à vous de la sorte?

Avant de communiquer avec une personne, d’envoyer un SMS ou un courriel, demandez-vous si vous aimeriez qu’on s’adresse à vous de cette façon. Ma mère m’a toujours dit de traiter les autres comme j’aimerais qu’on me traite. Ça s’appelle du respect.

Si vous doutez de comment votre courriel sera reçu, prenez le téléphone, vous aurez votre intonation et le son de votre voix pour vous aider à faire passer votre message de façon respectueuse.

Habitude #3 : Replacez l’humain au centre de vos communications.

La machine ne remplacera jamais l’humain, les émotions, les intentions derrière la communication. Oui, on veut sauver du temps, mais à quel prix? Est-ce que votre relation avec votre interlocuteur est tellement futile que vous préférez avoir une conversation difficile par courriel ou par SMS?

Comment pouvez-vous vous assurer que votre message est reçu de la bonne façon? N’êtes-vous pas tanné d’être obligé de faire des appels pour réparer vos pots cassés au lieu de simplement prendre le téléphone la première fois pour que votre message soit entendu et compris de façon correcte?

Peut-être que c’est moi qui en manque un bout ou qui est trop de la vieille école, mais ça m’indigne de voir qu’une supposée économie de temps est plus importante que la personne à l’autre bout du SMS ou du courriel.

Remettons les gens au centre de nos communications. Apprécions-nous. Respectons-nous.

P.S. Parlant de communications, voici un p’tit article sur la Nétiquette: CLIQUEZ ICI!

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage