3 raisons d’approcher votre recherche d’emploi comme du développement des affaires.

3 raisons d’approcher votre recherche d’emploi comme du développement des affaires.

Depuis le début de l’année, je ne suis rendue compte que j’enseignais à mes clients de coaching en recherche d’emploi les principes de base du développement des affaires. Que ce soit de développer des habiletés de réseautage, ou de connaître votre « emploi idéal », il y a de nombreuses similitudes entre le développement des affaires et la recherche d’emploi.

Plus qu’un produit ou un service, c’est votre talent et votre expertise que vous offrez sur le marché

Difficile d’être plus juste. Lorsque vous êtes en recherche d’emploi, qu’elle soit active ou simplement que vous êtes ouvert sur le marché, vous devez attirer l’attention. Il vous faut comprendre ce qui vous démarque des autres pour pouvoir vous mettre en valeur et attirer vers vous l’emploi de vos rêves.

Oui, vous devez vous vendre. Je sais que plusieurs détestent le mot vente que l’on voit souvent de façon péjorative. Mais soyons honnêtes un peu, si vous n’apprenez pas à mettre en forme votre histoire de façon attrayante, vous n’attirerez pas l’attention du meilleur employeur pour vous; votre recherche d’emploi n’en sera que plus longue et plus pénible. Sans compter que vous risquez peut-être de vous retrouver dans une emploi que vous aimez pas,

Les gens n’achètent plus un produit ou un service, ils achètent qui vous êtes, basé sur votre relation avec eux.

Être en recherche d’emploi, c’est créer des relations. Vous devez faire en sorte que les gens veuillent faire affaire avec vous, veuillent vous embaucher. Vous devez vous rendre aimable à leurs yeux, « Likeable » en bon français. Si votre recherche est plutôt passive, que vous avez un emploi, créez des relations avec de nouveaux contacts d’affaires, participez à des rencontres de réseautage, tournois de golf etc.

Faites vos suivis. « Non » n’est pas une réponse acceptable.

J’ai appris à ne pas accepter « Non » comme réponse au début de ma carrière, lorsque j’ai travaillé comme agent de recouvrement. Ça m’a beaucoup servi lorsque j’ai commencé à faire des appels à froid et du développement des affaires. Ma question favorite est « Quand puis-je faire un suivi avec vous? ». Et ce, jusqu’à ce que le client potentiel ait comblé son poste. Si seulement 2% des gens sont prêts à faire affaire avec vous lors de votre premier appel, pensez-vous vraiment décrocher une entrevue ou un emploi avec un seul appel, sans suivi?

Une autre de mes questions favorites, « Y a-t-il d’autres gestionnaires dans votre organisation qui embauchent? ». Vous êtes pratiquement en train de demander une référence avant même d’avoir obtenu du business de cette personne. N’est-ce pas génial?

Je vous invite à oser traiter votre recherche d’emploi comme du développement des affaires! Les résultats pourraient vous surprendre.

À bientôt!

Print Friendly, PDF & Email