4 erreurs qui pourraient vous coûter l’emploi de vos rêves

4 erreurs qui pourraient vous coûter l’emploi de vos rêves

Pendant mes 6 années à temps plein en recrutement, je recevais des tonnes et des tonnes de CV par jour. Souvent, mes yeux saignaient de voir la piètre qualité de la rédaction et des « fotes d’ortografe » complètement farfelues. Dans ce bref article, je vous partage 4 erreurs qui me font friser le poil sur les bras et qui pourraient vous coûter très cher.

L’usage et le niveau de langage

Certains mots s’écrivent de plusieurs façons et ont un sens totalement différent selon l’orthographe choisie. Ça arrive en français, en anglais et dans plusieurs autres langues. L’utilisation d’un logiciel comme Antidote vous permet d’éviter ce type d’erreur.

Ensuite, lorsqu’on rédige un CV, l’objectif est de démontrer notre savoir-faire et de le faire de façon professionnelle. Si je me rappelle mes cours de français au secondaire, nous avons appris les différents niveaux de notre magnifique langue française : Le joual, le français courant, le français correct et le français littéraire. Mon souvenir n’est peut-être pas parfait, mais mon point est le suivant :

  • Le style littéraire, laissez ça aux auteurs (les phrases descriptives de plus de 10 lignes etc)
  • Le français « correct » comme les lecteurs de nouvelles est à privilégier.
  • Le français courant, comme tu parles à tes amis, c’est à éviter sur un CV.
  • Le joual… aucune explication nécessaires.

Les erreurs d’orthographe

Encore une fois, Antidote est votre meilleur ami! Je peux passer par-dessus et ignorer une coquille, mais trois ou quatre fautes d’orthographe, pour moi c’est un gros drapeau rouge qui se lève, surtout si vous inscrivez dans vos forces que vous êtes une personne orientée sur les détails.

Relisez-vous. Dans mon jeune temps, on soulignait les verbes pour s’assurer qu’on les accordait avec le bon sujet! Trouvez-vous une façon, un ami avec un français impeccable qui peut vous relire. La relecture par un ami peut être une excellente façon de vous assurer que le contenu de votre CV est simple à comprendre et bien organisé.

La ponctuation.

Les mautadines de règles de ponctuation étaient ma bête noire et le sont toujours. Notre langue est riche, la ponctuation est un moyen d’aérer et d’alléger un texte. Le CV peut parfois devenir un document assez lourd et technique, une ponctuation adéquate peut rendre le document plus facile à lire.

Une autre stratégie qu’on m’a donnée, c’est la règle des phrases de 2 lignes… COUPE! Une phrase de 2 lignes est probablement remplie d’adverbes inutiles qui n’apportent aucune valeur et contient surement 2 propositions qui méritent d’être séparées en 2 phrases différentes.

Mise en page

Je persiste et je signe, un CV ne devrait pas avoir plus de 2 pages. Enlevez le superflu. Coupez dans les adverbes. Ce qui n’est pas nécessaire d’être dit, ne le dites pas.. De plus, si vous avez plus de 15 ans d’expérience, vous pourrez probablement abréger le tout en vous concentrant sur les 10 dernières années de votre carrière. Choisissez des caractères qui facilitent la lecture, des marges plus minces si vous avez plus de contenu et gardez une taille de 10 au minimum pour vos caractères. N’oubliez pas d’utiliser les listes à puce, les tableaux, les colonnes et tous les autres outils mis à votre disposition de MS Word pour structurer votre document correctement.

En conclusion…

Votre CV est votre première impression. Iriez-vous sur une première date habillé tout croche, boutonné en « jalouse » avec du mascara qui coule? Je pense que non! Assurez-vous que votre CV est impeccable, procurez-vous Antidote ou encore mieux, une correctrice / réviseure qui pourra faire valoir votre expérience sous son meilleur jour, sans mascara qui coule!

 

Dans la même ligne d’idée : Les 5 raisons pour lesquelles j’ai ignoré votre CV.

Ouvrage de référence : GUIDE DE LA COMMUNICATION ÉCRITE AU CEGEP ET L’UNIVERSITÉ

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage