Développer son leadership demande de la confiance, un esprit de décision et une rapidité d’esprit. Rien de tout ça n’arrive lorsqu’on est paralysé par la l’analyse. Il y a un temps pour réfléchir et un temps pour agir. Dans cet article, nous explorerons comment développer le leadership par l’action. Je vous présente les meilleures stratégies, arrêtez de penser et AGISSEZ!

Évitez de revisiter vos décisions.

La pire erreur d’un leader est de ne pas prendre de décisions. C’est facile de se critiquer et de s’autoflageller quand le résultat n’est pas ce que l’on attendait. Rien ne sert de revisiter vos décisions sans avoir de nouvelles informations. Ayez confiance que vous avez fait le meilleur choix avec les informations que vous aviez en main et revisitez-les seulement lorsque votre décision pourrait être affectée par de nouvelles informations.

Sachez que la paralysie par l’analyse et la résolution de problème sont deux choses complètement différentes.

Constamment ruminer, reconsidérer et ré-évaluer un problème, comparer sans cesse les différents scénarios déguise un problème de votre côté. Reconnaître que l’on est paralysé par l’analyse est la première étape pour se sortir de ce cercle vicieux. Mon truc, en fait celui de Mel Robbins, faites un décompte de 5 secondes et passez à l’action. Arrêtez de penser, AGISSEZ!

Gardez en tête la règle du 90/10.

C’est une formule à garder en tête lorsque vous évaluez votre propre valeur. 90% de la valeur que vous vous accordez devrait venir de votre propre évaluation, et 10% devrait venir de sources externes. Ne faites pas l’erreur d’inverser ces chiffres et d’accorder le pouvoir aux autres de déterminer ce que vous valez comme individu.

Assumez que les gens font de leur mieux.

J’ai vu cette phrase passer sur le Facebook de Brené Brown, et j’arrive difficilement à croire à quel point ça rend la vie beaucoup plus légère. Assumer le meilleur des gens et assumer qu’ils ont des bonnes intentions vous permet d’avoir des relations beaucoup plus agréables avec vos pairs, votre entourage et vos amis.

Acceptez votre ignorance!

Aujourd’hui, nous sommes à l’ère du « je sais tout ». Je ne vous encourage certainement pas à devenir complètement ignorant. Bien au contraire, je vous encourage à admettre quand un sujet est nouveau et que vous ne connaissez pas grand-chose. Profitez-en pour améliorer vos connaissances et enrichir votre culture. Poser des questions, c’est un signe d’intelligence.

Appréciez l’incertitude

Par nature, l’être humain a tendance vouloir remplir les trous blancs. Plusieurs aiment mieux être malheureux qu’incertain. Le fait de toujours penser et réfléchir vous donne l’illusion de remplir ces blancs. Voici un petit truc bouddhiste pour mieux gérer l’incertitude : Observez l’incertitude, reconnaissez sa présence et acceptez que ce n’est pas permanent mais que c’est inévitable. L’incertitude nous permet de laisser briller votre créativité et votre résilience.

Faites les mathématiques, ça vaut la peine…

Comme ma mère me répète souvent, le calcul en vaut la chandelle. Au lieu d’analyser, d’être insécure, pourquoi ne pas prendre le temps de faire les calculs et de prendre une décision? Quelle est la probabilité qu’un résultat vraiment, vraiment merdique se produise? Souvent, cette probabilité est faible. Alors arrêtez de penser et passez à l’action!

Évaluez l’impact d’une erreur

La meilleure façon de prendre une décision est d’évaluer les deux cotés de la médaille. La réussite. L’échec. Si vous vous trompez, quelles seront les conséquences? N’oubliez pas qu’il y a aussi un coût à ne pas prendre de décision et à rester où vous êtes. C’est à vous de décider!

Le mot de la fin…

C’est dans l’action que nous reprenons notre pouvoir, c’est dans l’action qu’on avance. L’indécision, et la paralysie dans l’analyse vous empêche clairement d’atteindre votre plein potentiel. Ces stratégies vous aideront certainement à mieux gérer votre tête et à jouer pour gagner. Arrêtez de penser et AGISSEZ!

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage