Ce que vous allez lire est rédigé à partir de mon expérience personnelle. C’est beaucoup plus une réflexion qu’une opinion. Je n’ai aucune prétention, mais si ça peut inspirer quelqu’un, tant mieux! Certains d’entre vous suivent mon parcours depuis plusieurs mois. J’ai publié récemment un article sur ma perte de poids : La discipline – vs – l’amour de soi. Aujourd’hui, je vous parle de mon aventure d’une heure dans le merveilleux monde du bikini fitness.

Soyons honnête, j’aurais un bon 6 mois de préparation avant de pouvoir me présenter en compétition avec un physique convenable. Mon intention était d’améliorer ma confiance et ma posture; d’avoir l’air plus féminine sur des talons hauts que j’aime tant porter!

J’ai contacté mon amie Julie Royer, championne canadienne de Bikini Fitness, et j’ai pris rendez-vous. J’ai sorti mes talons « silver qui brillent » et c’était parti!!! On a vu la démarche, les poses obligatoires lors d’une compétition de bikini fitness et comment avantager ma présence selon les angles.

Voici les 2 leçons que j’ai apprises en une petite heure!

La confiance en soi est étroitement reliée à notre perception de nous-même.

Je peux enfin dire que je ne me trouve plus « grosse ». J’ai des objectifs à atteindre, autant au niveau performance qu’au niveau de ma silhouette. Et pour la première fois depuis très longtemps, j’me suis dit « Hey Beaudoin! T’as l’air vraiment hot! » D’un seul coup, j’étais fière et remplie de confiance.

Je vois très vite arriver les arguments du style « la confiance en soi vient de l’intérieur etc… » « Notre valeur n’est pas basée sur notre apparence etc. » Je vous mets au défi de me trouver une femme qui n’aime pas se trouver belle et attrayante et qui a pleinement confiance en elle. J’attends vos courriels! 😉

Il s’agit d’une quête perpétuelle de perfection

D’entrée de jeu, je n’aime pas le terme perfection. Je préfère de loin poursuivre l’excellence, et m’améliorer chaque jour. Travailler sur son corps et son apparence pour présenter un physique que l’on jugera sans vous connaître demande une grande dose d’humilité. Se préparer pendant 6 mois pour un événement qui ne dure que quelques minutes, c’est du dévouement et de la passion.

Je respecte au plus haut point celles qui le font, car ce sont des filles passionnées et inspirantes, même pour celles qui, comme moi, n’ont pas l’ambition de monter sur scène.

C’est quoi le lien avec ma carrière, vous me direz!

Avez-vous totalement confiance en vous? Avez-vous totalement confiance en votre apparence? Est-ce que votre manque de confiance sabote vos chances de grandir au sein de votre employeur actuel?

Tentez-vous chaque jour de vous améliorer, d’apprendre? Avez-vous l’humilité de demander du feed-back sur votre travail? Êtes-vous où vous souhaitiez être? Quels sont vos objectifs pour les 5 prochaines années?

Il s’agit d’excellentes questions à vous poser!

Merci Julie Royer! À bientôt!

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage