5 stratégies d’affaires que j’ai apprises de Luc Poirier.

5 stratégies d’affaires que j’ai apprises de Luc Poirier.

J’ai eu le privilège d’entendre Luc Poirier s’adresser à mes étudiants du programme Lancement d’entreprise il y a quelques jours. Vous savez, c’est une chose de voir un homme d’affaires de sa trempe s’adresser à une foule de 200-300 personnes; s’en est une autre de s’adresser à un petit groupe de 12 étudiants, en privé. M. Poirier est d’une très grande générosité, il est demeuré près de 2h avec nous. Stratégie #1 : Acheter en gros, vendre au détail. C’est ce principe que j’ai tenté d’enseigner à mon neveu le week-end dernier. Je lui ai acheté un sac de bonbons à 2$, lui ai expliqué que s’il vendant chaque suçon 0,25$ chaque, il gagnerait 9$. Luc Poirier fait exactement la même chose. Il achète des terrains au « prix de gros » et les revends au détail, engrangeant ainsi de gros profits. Pas plus compliqué que ça! Stratégie #2 : Quand t’es mal pris, sois créatif De son propre aveu, Luc aime se mettre « en danger » et réussir à faire que les choses arrivent. Les moyens et les risques qu’il a pris lorsqu’il a acheté son premier immeuble commercial sont dignes des meilleurs film hollywoodiens. Il a fait exactement ce que j’explique à mes élèves. Il est allé voir les locataires potentiels, et leur a fait voir le potentiel d’un déménagement dans ses locaux. Il s’est arrangé pour que ce soit une situation « gagnant-gagnant » pour tous et en quelques mois, son bâtiment était rentable. Stratégie #3 : L’argent suit la passion Luc n’a jamais fait ses projets d’abord pour l’argent. Il fait toujours ses projets par passion, et les revenus suivent. Les actions sont...
Est-ce que votre modèle d’affaires tient la route?

Est-ce que votre modèle d’affaires tient la route?

Vous pouvez avoir le produit le plus innovant, la meilleure invention de la terre, le service le plus révolutionnaire de l’Univers, vous ne gagnerez pas un rond si vous n’avez pas un modèle d’affaires qui tient la route. Nous verrons ensemble 7 points pour vérifier si votre modèle d’affaires peut VRAIMENT vous rapporter! Validez votre solution avec de vrais clients potentiels. Votre offre doit correspondre aux besoins et au budget de votre clientèle. La phase BETA, ou phase de test est essentielle. Vous pouvez également faire une étude de marché qui vous permettra de valider si votre client idéal est prêt à payer pour ce que vous offrez. Confirmez que votre solution règle VRAIMENT un problème. Encore une fois, votre phase de « BETA testing » vous permettra d’offrir à vos clients votre solution et de vous assurer que vous réglez VRAIMENT le problème pour lequel votre produit ou service est conçu. Si votre produit ne fait pas ce qu’il est supposé faire, vous pouvez avoir le meilleur modèle d’affaires de la terre, vous allez rester cassé comme un clou. Finalisez votre stratégie de marketing. C’est maintenant le temps de tester votre stratégie marketing. Rencontrez votre groupe de clients BETA et faites leur votre pitch complet, incluant votre stratégie de prix, votre plan marketing, de distribution et de support à la clientèle. Vous pouvez préparer un sondage qui permettra à votre groupe BETA de s’exprimer de façon confidentielle. Vous obtiendrez ainsi probablement plus de « jus » pour vous améliorer votre proposition. Testez votre modèle d’affaires avec des experts et des investisseurs. J’ai fait l’expérience avec une de mes élèves. Je l’ai référée...
Trois façons de trouver un emploi sans postuler sur les affichages

Trois façons de trouver un emploi sans postuler sur les affichages

QUOI? Mylène, es-tu en train de me dire que je peux me trouver une job sans perdre mes journées à envoyer des CVs? OUI! Absolument. Je vous partage mes 3 meilleures stratégies pour vous permettre de faire avancer votre carrière sans perdre vos samedis matins sur les « job boards »! Les listes! La première chose que je conseille à mes clients de coaching qui sont plus expérimentés, c’est de faire DEUX listes. D’abord, on fait une liste de 50 entreprises, dans votre coin, qui vous intéressent, qui partagent vos valeurs et pour lesquelles vous accepteriez de travailler. Ensuite, on trouve le contact qui deviendrait votre patron, et on commence à faire des appels. La seconde liste que je vous conseille de faire, c’est les 50 personnes avec qui vous aimeriez travailler. Pourquoi? La notoriété d’une entreprise attire le talent, mais ce sont les gestionnaires qui contribuent à la rétention du personnel. Par exemple, lorsque je travaillais chez Accountemps, j’ai été attirée par la notoriété de RHI, mais je suis restée parce que j’aimais travailler avec Julia, elle fut un mentor pour moi, et j’ai quitté pendant son congé de maternité parce que je n’arrivais pas à maintenir un tel « niveau de bonheur » sans elle! (Quétaine, je le sais!) Une fois que cette liste est faite, c’est super simple, vous prenez le téléphone et vous les appelez! Le réseautage Avez-vous déjà pris le temps de dresser le portrait de votre patron idéal? Premièrement, si vous voulez l’attirer dans votre vie, vous devez être précis. Sinon, l’Univers ne vous répondra pas! Ensuite, allez là où se tient votre patron idéal. Il pleut...
Gestionnaires : Quatre façons de ruiner une entrevue!

Gestionnaires : Quatre façons de ruiner une entrevue!

Je crois sincèrement que la rétention d’un employé débute au moment où il passe la porte de votre bureau pour l’entrevue d’embauche. Nous approchons une situation de plein emploi au Québec et la main d’œuvre est de plus en plus difficile à trouver. Voici quatre façons de ruine votre entrevue. Faire semblant d’écouter, en préparant votre réponse SI vous voulez obtenir des réponses honnêtes à vos questions, vous devez d’abord être prêt à écouter. L’écoute est une habileté qui se développe et ça commence avec la sincère intention de donner la place à l’autre. Quand on écoute on ne parle pas. Quand on écoute, on est en mesure de reformuler les propos de la personne en face de nous. Comme dirait mon père, on a 2 oreilles et un bouche, c’est pour écouter 2 fois plus que l’on parle! Porter jugement dans les 30 premières secondes. En fait, la neuroscience a déterminé que l’on fait notre première impression sur une personne en moins de un vingtième de seconde pour une personne. C’est un peu moins rapide pour les objets. Au lieu de vous fier à moins d’une seconde, prenez le temps de vous asseoir, et de voir ce que votre candidat peut faire pour votre entreprise. Oui, on n’a pas deux chances de faire une bonne première impression, je vous l’accorde. Par contre, porter un jugement hâtif, peut vous faire perdre une nouvelle recrue qui pourrait vous être loyale pour plusieurs années. Traiter une entrevue comme un interrogatoire Une entrevue est une conversation, un échange. Un interrogatoire vise à extirper de l’information à une personne soupçonnée d’un crime. Vous...
E-mail marketing : Avez-vous les bonnes séquences de courriel?

E-mail marketing : Avez-vous les bonnes séquences de courriel?

Si vous travaillez en marketing, vous connaissez probablement l’importance d’une liste de noms. Votre liste est constitué de personnes qui veulent entendre parler de vous sur une base régulière. Il y a plusieurs façons de bâtir votre liste, mais ce n’est pas le sujet de cette publication. Aujourd’hui, je vous parle de 5 séquences de courriels qui sont essentielles pour nourrir votre liste et la maintenir active. P.S. Je ne vous dis surtout pas que je suis parfaite sur le sujet! Personne ne l’est! Mon objectif est plus tôt de m’adresser à ceux et celles qui n’ont aucune idée par où commencer. L’endoctrinement Honnêtement, c’est très rare que je reçois ce type de courriels lorsque je m’abonne à une liste. C’est une opportunité pour vous de montrer à votre nouvel abonné, votre nouveau prospect, que vous savez de quoi vous parler. En d’autres mots, il s’agit d’une séquence qui souhaite la bienvenue à vos abonnés et qui leur permet de savoir à quoi s’attendre dans vos prochaines communications, et vous aurez également l’opportunité de leur partager votre meilleur contenu. Dans les faits, vous envoyez une séquence de 3-4 courriels. Dans le premier courriel, vous parlez un peu de vous, ce que vous faites, comment vous allez apporter de la valeur à votre prospect. Vous expliquez également qu’ils peuvent vous suivre sur vos médias sociaux et comment ils peuvent vous joindre s’ils ont des questions. Les courriels suivant devraient être organisés selon certains thèmes qui couvrent votre expertise. La formule « best of… » fonctionne toujours très bien. La segmentation Un exemple de séquence de segmentation est lorsque vous voulez offrir un...
Ce que l’on ne vous dit pas sur le commerce en ligne…

Ce que l’on ne vous dit pas sur le commerce en ligne…

Je me fais un devoir de toujours donner l’heure juste à mes élèves en ce qui a trait au travail nécessaire pour réussir lorsqu’on démarre une entreprise. Malheureusement, beaucoup de « gourous » vendent leur salade en disant que c’est facile de réussir, même si on ne connaît pas la technologie. Si t’as un compte FB, tu peux faire de l’argent! *** Long silence de malaise! *** Il n’y a rien de plus faux. Faire de l’argent en ligne, c’est beaucoup d’essais et d’erreurs. C’est se planter et perdre de l’argent. C’est parfois travailler pour rien. C’est avoir des attentes et être déçu. J’aimerais vous partager, en toute transparence, les résultats que j’ai obtenus avec mon dernier lancement web. Il y a quelques jours, j’ai offert un webinaire gratuit qui vous partageait mes 10 meilleures stratégies de recherche d’emploi. Voici mes stats : 60$ investis en PPC sur LinkedIn 131 inscriptions 39 personnes présentes au « Live » 39 personnes ont visionné l’enregistrement 12 personnes ont acheté le programme « Les 9 étapes vers l’emploi de vos rêves ». Revenus de 1164$ en 7 jours de lancement. Vous me direz que 1000 piastres, c’est pas la fin du monde. Mais 1000$ réinvestis en publicité, ça peut être le début d’une belle aventure. Le commerce en ligne fonctionne rarement du premier coup. En fait, le programme « Les 9 étapes pour obtenir l’emploi de vos rêves » est un programme qui évolue depuis 3 ans. D’abord, présenté comme une série de webinaires, ensuite j’ai tenté d’automatiser le tout sans succès avec la méthode de Jeff Walker, j’ai même fait un lancement avec ZERO ventes. Je vous dirais que ça...
Les 3 points essentiels à une entente de non sollicitation et de non compétition.

Les 3 points essentiels à une entente de non sollicitation et de non compétition.

Article écrit avec la collaboration de Me Adèle Pilote-Babin, La boîte légale. Vous êtes entrepreneur.e. Vous avez certainement la plus belle job du monde. Vous travaillez sur vos rêves à vous. Votre bébé grandit, vous en êtes maintenant à vos premières embauches. Vous souhaitez protéger votre travail et votre clientèle. Vous savez, ces clients que vous êtes allés chercher un par un, à la sueur de votre front… La première des choses que vous devez savoir, c’est que la loi vous protège à certains égard. Votre employé, si la relation se termine, ne pourrait pas utiliser ses acquis et informations obtenues chez vous pour les utiliser dans un autre contexte. Article 2088 du Code civil du Québec. Le salarié, outre qu’il est tenu d’exécuter son travail avec prudence et diligence, doit agir avec loyauté et honnêteté et ne pas faire usage de l’information à caractère confidentiel qu’il obtient dans l’exécution ou à l’occasion de son travail. Ces obligations survivent pendant un délai raisonnable après cessation du contrat, et survivent en tout temps lorsque l’information réfère à la réputation et à la vie privée d’autrui. Loyauté et honnêteté comprend également une concurrence malsaine. Par exemple, si vous avez un salon de coiffure, et qu’une de vos employés décide de traverser la rue et de démarrer son propre salon, vous êtes protégé. Il est tout de même conseillé de redoubler de prudence. Bien que nul ne soit tenu d’ignorer la loi, il sera plus facile de démontrer l’entente entre les parties, si on s’assure que les obligations des uns et des autres ont été soigneusement lues et comprises. Il est donc...
Est-il temps pour vous de changer d’emploi?

Est-il temps pour vous de changer d’emploi?

Un nouvel emploi fait partie des événements d’une vie qui cause le plus de stress avec la naissance d’un enfant et un déménagement. Je n’ai aucune données scientifique pour le prouver, mais c’est peut-être la raison pour laquelle certaines personnes demeurent dans un emploi qu’elles n’aiment pas. La chose la plus importante dans votre vie est notre propre bonheur. Vous ne pouvez pas rendre d’autres personnes heureuses si vous n’êtes pas heureux vous-même. Comme dirait ma mère : « Charité bien ordonnée commence par soi-même. » J’aimerais vous proposer 7 questions pour vous permettre d’évaluer s’il est temps pour vous de changer d’emploi. Votre employeur présente-t-il actuellement le meilleur produit sur le marché? Pour être heureux et connaître le succès au travail, vous devez avoir confiance en l’entreprise que vous représentez. Et ce, que vous soyez réceptionniste, manutentionnaire ou Vice-Président. Si vous ne croyez pas que votre employeur est le meilleur dans son domaine, c’est un gros drapeau rouge qui se lève! Votre « blues du lundi » ruine-t-il votre dimanche? Êtes-vous tellement « à boutte » de votre emploi que vous n’arrivez plus à profiter de votre week-end? Si vous ne voulez pas aller travailler le lundi, c’est un probablement un signe que vous devez continuer de vous poser des questions. Je ne parle pas d’une totale excitation à vous lever le matin! Je vous parle de ruiner votre fin de semaine et celle de vos proches parce que vous bitchez constamment sur votre travail. Avez-vous du respect pour vos collègues? Le développement d’une entreprise passe souvent par le développement d’une équipe. Si vous n’avez pas confiance en vos collègues, vous allez immanquablement...
Quatre façons de se relever d’un passage à vide.

Quatre façons de se relever d’un passage à vide.

Une des premières choses que j’enseigne à mes étudiants, c’est qu’ils vont se planter, ils vont perdre de l’argent, faire des erreurs. C’est plate. Par contre, je ne connais pas un seul entrepreneur qui a du succès aujourd’hui qui ne s’est pas pété la gueule dans le passé. Tout ce que l’on voit à la TV et sur les médias sociaux, ce sont les grands succès, les « deals » qui ont fonctionné. Ce que l’on oublie de mentionner, c’est les 9 échecs qui viennent avant LE gros succès. Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler des stratégies que je conseille à mes élèves et mes clients de coaching lorsque ceux-ci vivent un échec qui les ébranle. Mais d’abord, j’aimerais commencer avec un peu de Brené Brown. Vous avez connu un échec. Vous n’êtes pas un échec. C’est toute la différence. Vous avez connu un échec, vous vous relevez, essuyez la poussière, et continuez votre route vers le succès. La seconde option, vous êtes un échec, vous amène dans la honte, le secret etc. Vous allez vous cacher, ne suivez plus votre plan d’action et vous êtes en panne. La meilleure façon de couper les jambes de la honte, c’est d’en parler. Alors, trouvez une oreille attentive, et parlez-en. Révisez les étapes de votre système de ventes : Si vous n’arrivez plus à faire vos chiffres, il est temps d’analyser chaque étape de votre processus de vente et de vous pencher sur vos statistiques. Si vous ne tenez pas de statistiques de ventes, vous tenez peut-être ici une solution à votre « slump ». Combien d’appel faites-vous par jour? Combien de messages laissez-vous par jour?...
5 Stratégies pour faire partie du 1%

5 Stratégies pour faire partie du 1%

On m’a dit un jour qu’il y avait deux « jobs » avec lesquelles je pouvais faire 100 000$ + par année sans aller à l’Université : Travailler en ventes, devenir entrepreneure. Je n’ai pas pris de chance, j’ai développé une passion pour les deux sujets. Les ventes sont souvent le cœur d’une entreprise. Pas de ventes, pas de revenus. Je vous partage mes stratégies pour faire partie des vendeurs que l’on regarde en se demandant ce qu’ils font pour avoir autant de résultats. Prospection, prospection, prospection… Un de mes anciens collègue en recrutement m’a déjà dit : « Mylène, t’es toujours aussi bonne que ton dernier placement! ». C’est vrai. Votre réputation est toujours basée sur votre dernière transaction. La plupart du temps, ça se passe bien. Parfois, vous allez l’échapper. Certaines entreprise décident simplement de faire affaire ailleurs etc. Je n’ai pas besoin de vous donner 6000 raisons de prospecter. Si vous voulez garder votre « pipeline » bien rempli, vous devez prospecter TOUT. LE. TEMPS. Si vous n’aimez pas la prospection, ne travaillez pas en ventes, car vous allez être malheureux. Vous n’entendrez jamais un vendeur qui gagne dans les 6 chiffres dire qu’il n’a plus besoin de client. Il comprend les défis de ses clients. Le vendeur qui fait partie du 1% connait tellement bien son domaine qu’il sait exactement ce qu’il manque à son client pour être 100% heureux. Il se soucie des résultats de sa clientèle de façon honnête et authentique. Le meilleure façon de perdre un prospect de haut niveau est d’essayer de lui vendre une solution dont il n’a pas besoin. Prenez le temps de bien écouter votre client, quitte à...
4 habitudes du chercheur d’emploi

4 habitudes du chercheur d’emploi

Venez-vous tout juste de perdre votre emploi? Êtes-vous en recherche active parce que vous êtes malheureux? Avez-vous des difficultés à garder un rythme de vie pendant une période de chômage? Je vous partage quatre stratégies pour améliorer votre productivité et garder le moral pendant votre recherche d’emploi. Écrivez vos gratitudes Quand « La vie c’est d’la marde » comme dirait Lisa LeBlanc, l’écriture de vos gratitudes en vous levant le matin est une excellente façon de vous concentrer sur ce qui va bien dans votre vie. Écrire vos gratitudes vous permet également d’attirer plus de ce que vous voulez dans votre vie. Réglez un problème par jour Dans mes périodes les plus sombres, la meilleure solution que j’ai trouvé pour survivre, c’est de régler un problème par jour. Vraiment. J’ai imprimé un calendrier mensuel et j’ai noté un problème par jour, jusqu’à ce que je commence à aller mieux. Premièrement, ça vous évite de vous sentir totalement inadéquat. Ensuite, vous êtes dans l’action. Cette méthode vous permet également de vous garder dans l’action. Quand vous êtes dans l’action, vous reprenez le contrôle de ce qui se passe. Ça implique que vous devez vous discipliner à un seul problème par jour. Pas plus. Pas moins. Allez au travail tous les jours Peu importe comment vous vous sentez en vous levant. Sortez du lit, déjeunez, et habillez-vous pour aller au travail. Yup! Garder un horaire normal vous permettra de rester en contrôle de votre journée et de rester dans l’action. C’est difficile de demeurer dans l’action, d’envoyer des CV et d’être prêt pour des entrevues si vous sortez du lit à midi. Faites...
Voir les options de partage
Cacher les options de partage