Ce que l’on ne vous dit pas sur l’entrepreneuriat

Ce que l’on ne vous dit pas sur l’entrepreneuriat

Partir sa business, c’est la grosse mode en ce moment. Certaines « coach d’affaires » lancent des programmes et vous disent de suivre vos rêves, lâcher votre job et vous lancer à temps plein dans un projet sans garantie de revenus! Si ça vous passionne, ça va être payant! Je vais peser mes mots et vous dire que j’en ai ras le pompon de ce genre de phrase magique. Travailler sur mes rêves, c’est pour ça que je me lève chaque matin. Clarifions un peu les informations qui sont données, et retrouvons un peu la vérité dans tout ce chaos. C’est pas parce que c’est simple que c’est facile. Je répète. C’est pas parce que c’est simple que c’est facile. Ma coach d’affaires a le don de me ramener à l’essentiel : il faut que ce soit simple et clair. Si ça ne l’est pas, qu’est-ce que tu peux faire pour que ça le soit? Si on simplifie le tout au maximum, pour avoir une micro-entreprise, vous devez avoir un produit et un service que les gens veulent, des clients potentiels qui souhaitent se procurer votre produit ou votre service, et finalement, une façon de vous faire payer. C’est simple comme un, deux, trois. Ce que les supposés gourous ne vous disent pas, c’est que vous faire connaître est beaucoup plus difficile que vous ne le pensez. Briser l’obscurité et vous faire voir est votre plus grand défi, et je vous garantis que ça vous prend plus que 3 publications par jour sur FB pour que votre client idéal se garoche sur vous avec sa carte de crédit. Le in-bound marketing, ce...
L’entrevue d’emploi – Guide du nouveau gestionnaire

L’entrevue d’emploi – Guide du nouveau gestionnaire

Si vous n’avez pas le privilège d’avoir une conseillère ou un conseiller en ressources humaines dans votre entreprise, cet article est pour vous. L’entrevue, vous le savez, fait partie du processus d’embauche, il y a plusieurs étapes avant et après. Je ne vous apprends rien jusqu’ici. J’aimerais cependant vous apporter que l’entrevue, maintenant, se passe dans les deux sens. Le candidat a une « job de vente » à faire, et VOUS AUSSI comme gestionnaire, devez vous vendre parce que les candidats ont le choix. C’est une des conséquences d’un taux de chômage bas… L’entrevue téléphonique Afin d’économiser du temps, utilisez l’entrevue téléphonique pour valider les informations de base comme l’expérience, les études etc. Il s’agit d’un moyen économique de valider plusieurs détails. Cette étape vous permettra de rencontrer la crème des candidats par la suite. L’entrevue téléphonique vous permet également de vérifier l’intérêt du candidat pour le poste. L’enthousiasme et l’empressement se fera ressentir. La nonchalance et le manque d’intérêt de certains prospects vous aideront à perdre moins de temps et à raffiner le processus. Petit bémol, cependant, certaines personnes sont simplement mauvaises au téléphone. Si votre poste comporte beaucoup de communications téléphoniques, c’est un critère à considérer. Par contre, si vous n’avez pas besoin de cette habileté, ça vaut parfois la peine de poser la question. L’entrevue comportementale Ça y est. Vous avez choisi vos Tops candidats après les entrevues téléphoniques. Vous les avez convoqués en rencontres individuelles. Allez-vous faire ces entrevues seul? Allez-vous demander à votre bras droit de se joindre à vous. Allez-vous demander à un de vos employés d’observer? Ce sont des choses à déterminer avant...
Cinq stratégies pour augmenter vos ventes

Cinq stratégies pour augmenter vos ventes

Les ventes sont sans contre-dit le moteur d’une entreprise. Vous pouvez vous raconter des histoires, mais sans clients, vous n’avez pas d’entreprise. Une fois que vous avez des clients, pouvez-vous faire mieux? OUI. Je vous partage ici mes stratégies. Ces stratégies sont celles que j’utilisais lorsque je n’étais pas satisfaite de mon rendement chez Accountemps. Les anciens clients… C’est un fait connu, les clients qui vous ont déjà donné de l’argent sont beaucoup plus facile à « closer ». Lorsque je veux augmenter mes ventes, je fais la liste de tous les clients qui m’ont donné du business dans les 12 derniers mois. Une fois que j’ai cette liste en main, je les appelle un par un pour mieux comprendre quels sont leurs plans et voir comment je peux les supporter dans le développement de leur entreprise. Ensuite, il y a ceux que vous avez rencontré dans l’année dernière et qui pour quelque raison que ce soit, n’ont pas choisi de faire affaire avec vous. La notion de service est de loin la plus importante pour cette conversation. Si vous arrivez avec vos gros sabots de « vendeurs de chars usagés », vous allez perdre. Vous devez d’abord être à propos de servir. Peut-être que votre prospect a eu un service de m**de avec votre compétition. Peut-être trouve-t-il simplement qu’il n’en a pas suffisamment pour son argent. Les meilleures questions à poser sont « Comment puis-je vous servir pour vous aider à atteindre vos objectifs cette année? » ET « Qu’est-ce que je dois faire pour gagner votre confiance? » Si vous avez le privilège de travailler dans une grande entreprise qui possède plusieurs divisions, gâtez-vous! Appelez...
3 idées pour vous démarquer des autres candidats

3 idées pour vous démarquer des autres candidats

Nous avons beau avoir un marché de l’emploi florissant, il demeure que certains d’entre vous peinent à trouver l’emploi de leurs rêves, ou simplement à se démarquer dans votre recherche d’emploi. Aujourd’hui, je vous partage 3 idées qui ont fonctionné pour moi et qui m’ont permis de d’améliorer grandement ma situation. Faites ce que les autres candidats ne sont pas prêts à faire. Nous sommes le 8 juillet 2010. C’est ma seule journée de congé pour tout l’été. Je suis complètement « à boutte » de mon emploi en recouvrement. La veille, j’ai vu et postulé sur Jobboom pour un poste de coordonnateur au recrutement chez Robert Half. J’ai postulé en ligne, tel qu’indiqué; mais j’ai également pris les devants et je me suis présentée à leurs bureaux de la Place Ville-Marie. Je m’attendais simplement à une poignée de main avec le gestionnaire. Erreur! J’ai eu droit à ma première entrevue sur le champ. Aucune préparation. Juste de l’authenticité. J’me rappelle avoir appelé mes parents en sortant de la PVM. J’étais folle comme un balai! Un 10$ bien investi! Sur le chemin du retour, je suis arrêtée au Bureau en Gros, et j’ai acheté un paquet de cartes de remerciement. J’ai envoyé cette carte la journée même. Jouer « all-in » Lorsque je suis retournée au bureau après ma 2e entrevue, on m’a avisée que j’étais suspendue (pour avoir osé aller voir ailleurs!). J’ai appelé ma meilleure amie qui était ègalement en congé. Nous avons passé l’après-midi au cinéma. J’ai joué « all-in » parce que je savais très bien que je n’avais plus d’emploi. Je n’ai pas essayé de me battre pour le garder....
Le FAMEUX complexe de l’imposteur… Comment s’en débarrasser une fois pour toutes!

Le FAMEUX complexe de l’imposteur… Comment s’en débarrasser une fois pour toutes!

J’ai une façon vraiment peu commune d’aborder ce sujet avec mes étudiants. Je ne leur parle pas d’estime de soi, de se trouver bon et que l’éducation, dans le fond, c’est pas important etc. Au lieu de travailler leur insécurité, je leur démontre qu’il est complètement possible de réussir, même si on a pas le parcours parfait. La dernière discussion que j’ai eu à ce sujet en classe, j’ai invité une artisane qui fabrique de magnifiques sacs à main, et j’ai exagéré le tout jusqu’à ce que ce soit ridicule. « Attends, es-tu en train de me dire que tu fais de la couture mais que tu n’as jamais étudié en design de mode, tu n’as jamais travaillé dans le domaine pis t’as une business là-dedans? Comment oses-tu penser réussir? » Le tout dit avec un ton rempli de sarcasme et d’autodérision. Le message fut clair : Faites le travail. À mon bien humble avis, peu importe les études, si tu fais le travail, tu as ta place dans une industrie. C’est tout. Pourquoi ne pas utiliser ce sentiment de façon positive? En fait, vous pouvez utiliser ce sentiment de ne pas être « assez bon » pour constamment vous dépasser, rester humble et devenir meilleur chaque jour. Après tout, la différence entre l’humain et l’animal est que l’on a le luxe de choisir notre réaction aux événements que nous traversons. Faites un bilan de vos réalisations Au lieu de vous concentrer sur les études que vous n’avez pas faites, les expériences de travail que vous n’avez pas acquises, pourquoi ne pas recenser tout ce que vous avez accompli dans votre domaine. En ce...
4 erreurs de recrutement que vous ne voulez plus faire.

4 erreurs de recrutement que vous ne voulez plus faire.

Des erreurs de recrutement, j’en ai vu! J’en ai fait! Oui, l’expert s’est trompé bien plus souvent que la personne qui n’a jamais essayé! Une mauvais embauche, ça coûte cher; autant pour le candidat qui doit se trouver un nouveau travail que pour l’entreprise qui doit recommencer le processus au complet. Je vous partage aujourd’hui les erreurs que je vois le plus souvent. Prenez des notes et ajustez vos processus adéquatement! Erreur #1 : Les exigences du postes ne sont pas clairement définies. Vous avez une magnifique description de poste avec des beaux mots qui ne veulent absolument rien dire. La conséquence de ça est que votre nouvelle embauche n’a aucune idée de ce que l’on attend de lui. C’est vraiment difficile de rencontrer les attentes d’un employeur si on ne sait pas ce qui est attendu de nous. Erreur #2 : Négliger une vérification des références. J’ai toujours dit avoir une certaine réserve comme recruteure par rapport aux références. Elles sont essentielles, j’en conviens; même si certains employeurs ne donnent pas l’heure juste. Assurez-vous de parler à la personne avec qui votre prospect travaillait directement, n’acceptez pas les références de collègues, validez l’identité de la référence sur LinkedIn. Faites vos devoirs. Erreur #3 : Faire votre recrutement à la hâte et sans processus clair. Je suis loin d’être une « Miss Processus »! Par contre, certaines étapes sont essentielles dans votre recrutement. Un recrutement qui se passe bien prend en général 6 à 8 semaines. Ajoutez à cela le deux semaines de préavis, et vous aurez un délais de 8 à 10 semaines. Une fois que votre entrevue de fin d’emploi est faite,...
À vos calendriers! Voici les dates à retenir pour 2018!

À vos calendriers! Voici les dates à retenir pour 2018!

Ben oui! J’ai décidé de vous parler de ventes un peu plus souvent cette année! En ce qui concerne la planification des promotions, je rate souvent le bateau. Je me fais prendre chaque année. J’oublie les dates importantes, je ne les inscris pas à mon agenda, et je fais encore moins de planification marketing pour ce qui est de la plupart des événements de l’année. J’ai fait le choix de faire autrement pour 2018, j’ai planifié la majorité de mes promotions, et je vous partage les informations que j’ai utilisées. Les évidences : Les mois les plus faibles pour les ventes au détail : Janvier et février. Ce n’est pas difficile à comprendre. Les clients potentiels ne sortent pas et ont encore la gueule de bois du temps des fêtes! Il est difficile de les faire sortir de la maison, et il est encore plus difficile de leur faire ouvrir leur portefeuille. Les mois les plus occupés en restauration : Juillet et août. C’est les vacances! Les journées sont plus longues, les enfants ne sont plus à l’école. Ce sont les meilleurs mois de l’année dans la restauration. La journée qui comptera le plus de ventes pour les boutiques de vêtements : Cette année, ce sera le 24 novembre. Il s’agit du samedi après l’action de grâce, et juste après le « black Friday ». La journée qui comptera le plus de ventes en ligne : Lundi le 26 novembre 2018. Le fameux « Cyber Monday! » est une opportunité de faire grimper vos ventes en ligne, et cette tendance se poursuit généralement jusqu’à Noël. Les 6 semaines entre le « Thanksgiving » américain et le début de l’année sont...
J’ai deux mots à te dire, cher patron.

J’ai deux mots à te dire, cher patron.

Collaboration spéciale : Alexandra Loiselle, (lafilleetsonanxiete.com) Je suis la fille et son anxiété, ben oui, c’est moi ! Alors tu te doutes bien que je vis avec un certain trouble d’anxiété right? Bon, on part sur les bonnes bases. J’ai toujours eu ce trouble, ce qui a souvent compliqué mes relations de travail. Alors, à toi qui es patron, lis bien ceci. Tu pourras enfin comprendre certains de tes employés! 1 personne sur 5 est atteinte d’un trouble de santé mentale. Ne t’inquiète pas, je ne te ferais pas lire un long roman plein de statistiques, mais tu dois y comprendre quelque chose d’essentiel. Fais-tu le lien? Avec ce recensement, c’est clair que tu as probablement embauché un employé qui figure dans cette condition. Est-ce que tu en étais conscient durant l’entrevue? L’aurais-tu engagé tout de même? Prends un temps pour y réfléchir, c’est important en 2018. Je vais t’exposer mon point de vue du côté employé vivant avec ce problème de santé mentale. Je ne l’ai jamais dit en entrevue. Pourquoi ? C’est assez simple de comprendre que j’avais peur. Peur de ne pas me faire engager, peur de me faire juger faible ou peur de me faire sentir incapable de gérer la pression. Si tu ne me connais pas personnellement et que tu ne sais pas que j’ai cette problématique, tu ne t’en douteras jamais. Mais je trouve ça désolant de devoir le cacher aux employeurs, car ça vous expliquerait bien des comportements que je pourrais avoir. Le matin chez moi c’est mouvementé. La routine avec l’enfant se passe dans les «awaille dépêche! Maman NE PEUT PAS être en...
5 règles pour faciliter votre recherche d’emploi.

5 règles pour faciliter votre recherche d’emploi.

Pour plusieurs, vous prendrez la résolution de quitter votre emploi que vous détestez. Parfois pour démarrer à votre compte, parfois pour simplement vous trouver une nouvelles équipe avec qui vous serez peut-être plus heureux. Aujourd’hui, je vous présente 5 règles qui peuvent vous aider à optimiser votre recherche d’emploi. Règle #1 : Soyez précis sur ce que vous cherchez. Yup! Les affirmations du genre, « Je suis comptable, je veux travailler! », c’est tellement imprécis que ça va vous nuire. La comptabilité, c’est large. La question qu’il faut vous poser, c’est « Dans quoi êtes-vous le meilleur? » Qu’est-ce qui fait que vous avez le goût de vous lever pour aller travailler le matin? C’est ce type d’emploi que vous voulez trouver. Règle #2 : Un recruteur est un atout dans votre recherche d’emploi, non pas une garantie. Souvent quand je demandais aux candidats ce qu’ils ont fait comme démarche, je me fais répondre qu’ils ont contacté plusieurs recruteurs. ERREUR! Faites beaucoup plus de démarche par vous-même qu’à travers un recruteur. De cette façon, vous optimiserez vos résultats. Règle #3 : Utilisez le téléphone. Je sais que je vais me faire taper sur la tête et me faire dire que les recruteurs ne retournent jamais leurs appels. Peu importe. Prenez le téléphone et contactez le gestionnaire pour qui vous voulez travailler. Envoyez votre CV aux RH, mais prenez le téléphone. Démarquez-vous. Règle #4 : Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier Votre recherche d’emploi ne doit pas reposer sur une seule stratégie. Si vous éprouvez des difficultés, diversifiez vos activités. Participez à des événements de réseautage. Faites le tour de vos contacts. Si vous...
Les leçons de Molly’s game.

Les leçons de Molly’s game.

Ceux qui me connaissent savent que le cinéma est ma 2e maison. J’adore les films avec des personnages féminins forts, j’adore Jessica Chastain. Aller voir le film Molly’s game n’était pas une option! J’ai adoré. Je sais que j’ai mis le même verbe 3 fois en 3 lignes. Pardonnez mon manque de vocabulaire. Aujourd’hui, je vous partage les leçons que j’ai apprises de Molly. Le but c’est de gagner. À quoi? Contre qui? On s’en fout. Molly a été élevée, éduquée à gagner. Athlète d’élite qui a vu sa carrière brisée à cause d’une très mauvaise chute en saut à ski de bosses, elle est demeurée conditionnée à gagner. On lui a offert une opportunité, elle l’a saisie. On lui a retiré cette opportunité, elle en a créé une elle-même. C’est tout. Générer plus de 4 millions de dollars en revenus dans une année, sans études supérieures. Molly a fait le choix d’aller passer une année à Los Angeles après son tragique accident de ski. Le plan pour elle était de débuter ses études en droit après sa sabbatique. Après tout, elle avait déjà eu une carrière (de skieuse) et était retraitée. Il n’y a aucun programme universitaire en gestion du gambling! AUCUN! Molly a bâti quelque chose de phénoménal simplement en apprenant sur le tas, et avec son intelligence et sa perspicacité. En plus, on parle ici d’une femme dans un milieu d’hommes. Elle tenais la « man cave » la plus prestigieuse au monde. Venez me parler de votre complexe de l’imposteur pour voir! Vous pouvez offrir un service à 10 000$ le buy-in, ou vous pouvez offrir un service...
Voir les options de partage
Cacher les options de partage