Ça y est, vous avez un projet d’entreprise, vous voulez vous lancer. Parfait ! Cependant, avant de dire « bye-bye boss » les fesses sur la photocopieuse, prenez le temps de considérer les deux points suivants. Et ce, même si vous avez fait un plan d’affaires, une étude de marché et suivi mon programme « Lancement d’une entreprise ».

C’est clair que je n’encourage jamais mes élèves à tout lâcher, sans rien avoir en avant d’eux. La meilleure façon de faire est d’avoir des économies pour 6 mois de factures (si vous n’avez aucune personne à charge), que vos cartes de crédit sont à zéro et d’avoir déjà des clients et des revenus générés par l’entreprise et ENSUITE, démissionner !

Comprenez vos dépenses mensuelles à la cenne près.

Évitez-vous de mauvaises surprises et prenez le temps de vous faire un beau fichier Excel avec toutes vos dépenses et vos revenus. Peut-être vivez-vous au-dessus de vos moyens ? Quelles dépenses pouvez-vous réduire ou carrément enlever de votre budget ? C’est le moment où je vais citer Pierre-Yves McSween « En as-tu vraiment besoin ? ».

Pour vous assurer de ne rien oublier, parce que la mémoire est une faculté qui oublie, utilisez vos derniers relevés bancaires pour analyser où vous dépensez votre argent.

Considérez également que lorsque vous êtes travailleur autonome, vous n’avez plus d’assurances collectives, pas d’assurances invalidité. Ce sont deux produits financiers que vous devrez considérer. Tout dépend de votre tolérance au risque et de vos différentes responsabilités financières.

Bâtissez votre marque personnelle avant de partir.

Contrairement à la croyance populaire, il faut plus que 3 publications par jour sur FB pour générer des clients. Beaucoup plus. Quand j’ai lancé Mylène Recrute, je n’avais aucune idée de ce que je faisais. Quand j’ai lu « The 10X rule » de Grant Cardone, j’ai compris que pour réussir, je devais y aller à 1000 %. Si c’était à refaire, c’est exactement ce que je ferais.

Si vous travaillez encore pour un patron, bâtissez votre présence sur les médias sociaux, mettez en ligne votre propre site web, démontrez votre expertise. De cette façon, vous aurez une bonne longueur d’avance lorsque vous déciderez de faire le grand saut. Vous aurez déjà développé une audience qui est intéressée à ce que vous avez à dire.

Vous pouvez démarrer un blogue, mettre en ligne un outil gratuit, démarrer une chaîne YouTube, etc. L’important, c’est de bâtir une communauté qui deviendra, le moment venu, vos clients potentiels.

Comment ai-je réussi à me démarquer ? J’ai suivi les conseils de « Uncle G » : j’ai publié sur mes médias sociaux 18X par jour. En moins d’un an, j’ai vu les résultats. Les prospects que j’appelais me demandaient si j’étais la Mylène de Mylène Recrute.

Le mot de la fin…

Planifier vos finances personnelles et développer votre communauté sont essentiels pour vous lancer dans le monde entrepreneurial avec succès. Soyons honnêtes, c’est rarement comme ça que ça se passe dans la vraie vie… MAIS, si vous prenez le temps de faire ces deux étapes, vous aurez plus de succès, beaucoup plus rapidement lorsque vous direz  » bye-bye boss  »

Bonne chance !

Vous aimerez aussi…

Ce que l’on ne vous dit pas sur l’entrepreneuriat

150 000$ par mois… VRAIMENT?

OK… Vous voulez lancer votre entreprise?

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage