Et si je vous disais que l’un n’exclut pas l’autre? L’humilité n’est pas l’opposé de la confiance, au contraire. Et contrairement à la croyance populaire, la confiance en soi n’est pas à l’opposé de l’arrogance. Dans cet article, nous démêlons le tout et je vous partagerai comment vous pouvez être confiant, sans être arrogant en entrevue d’emploi

D’abord, donnons-nous quelques définitions

La confiance en soi, selon le site web psychologies.com, c’est avant tout se connaître, c’est croire en son potentiel et en ses capacités.

L’excès de confiance (overconfidence), c’est avoir confiance sans raison adéquate.

L’arrogance, c’est une attitude qui se manifeste par des manières hautaines, blessantes

Et à l’opposé de l’arrogance, il y a la déférence, qui se définit comme suit : considération respectueuse qu’on témoigne à quelqu’un, marque de respect.

Qu’est-ce que ça donne, tout ça?

Le leader est une personne qui démontre de la confiance ET de la déférence. Il croit en son potentiel et ses capacités. De plus, il sait faire preuve de déférence. Il démontre du respect envers ses collègues ses patrons et les personnes qu’il a en avant de lui pendant l’entrevue d’emploi.

Le paillasson, quant à lui, démontre de la déférence, mais manque de confiance en lui. Il ne prend pas le crédit pour ses accomplissements. En entrevue, c’est souvent difficile de vraiment faire sortir les informations de cette personne. Je me rappelle un candidat qui arrivait à peine à me regarder dans les yeux, et s’il avait été capable de se placer entre la peinture et le mur, il l’aurait fait. Malheureusement, mon client cherchait une personne qui démontrait de la confiance, alors nous avons du passer à un autre appel!

L’intimidateur, fait preuve d’une grande arrogance et manque cruellement de confiance en lui. En fait, c’est leur manque de confiance en eux-mêmes qui les amène à intimider les autres pour arriver à leurs fins. Ce n’est certainement pas une bonne façon de se présenter en entrevue.

Le « trop confiant », quant à lui, ne donne le crédit à personne. C’est celui qui regarde son futur patron dans les yeux, et lui répond qu’il sera assis sur sa chaise dans 3 ans lorsqu’on lui demande son plan de carrière de 5 ans.

Vous voyez, l’arrogance et la confiance sont 2 choses complètement différentes.

Et la formule magique dans tout ça…

Malheureusement, il n’y en a pas. Si vous avez des problèmes de confiance en vous, commencez par une recherche sur comment développer de la confiance en soi. Il y a plusieurs livres, articles, auteurs sur le sujet. Si vous n’arrivez toujours pas à développer cet aspect de votre personnalité par vous-même, à être confiant, demandez de l’aide. Quelques rencontres de psychothérapies pourraient être bénéfiques.

Vous aimerez également :

Être ou ne pas être confiant, là est la question!

Le complexe de l’imposteur, comment s’en débarrasser une fois pour toutes.

Suck it up, buttercup!

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage