Il est très facile de dire cette phrase, mais de la vivre, dans son quotidien, c’est complètement autre chose. Ce week-end, j’ai pris un grand pas en avant en changeant officiellement la stratégie de Mylène Recrute. J’offre maintenant mes services de recrutement à un prix moindre dans le but de changer complètement de paradigme au niveau de la tarification. C’est suite à une rencontre avec Eliane, la jeune millionnaire, que j’ai pris cette décision. En fait, elle m’a forcée à me remettre en question en m’expliquant avec plein d’amour et de compassion que je n’étais pas différente des autres recruteurs, je facture exactement de la même façon. J’ai décidé de donner une chance à une nouvelle formule. Et en grande pompe. En fait, j’ai littéralement tapissé LinkedIn avec ma nouvelle offre, question de vraiment me mettre en danger, et ne plus pouvoir reculer.

Maintenant que la partie difficile est faite, il y a cette sorte d’anxiété dans l’attente du résultat. Oui, je me suis différenciée, il reste à voir si les PME vont embarquer dans mon projet. Je dois donc devenir confortable à être inconfortable. J’ai donc fait des recherches et trouvé plusieurs trucs pour mieux gérer ce type de situation:

Mettre la situation en perspective.

Vraiment. C’est quoi le pire qui peut vous arriver? Dans mon cas, j’aurai perdu plusieurs heures de mon temps, et j’aurai appris une leçon. Sinon, encore pire que ça? Je vais peut-être en mourir! Mais on meurt tous un jour! Alors, aussi bien mourir en tentant d’atteindre nos rêves.

Garder contact avec votre quotidien.

Lorsque l’on apprend, explore et vit quelque chose de nouveau, il est important de garder contact avec ce que vous savez bien faire. Je continue de recruter, faire de l’approche directe rencontrer des candidats et développer de nouveaux clients. Le fait de me réserver du temps dans ma semaine pour pratiquer ce que j’aime et ce dans quoi j’excelle me permet de garder en confiance pour les jours plus difficiles.

Se récompenser.

Peu importe la récompense, l’important, c’est que vous vous reconnaissiez pour les efforts que vous avez faits; que vous célébriez les petites victoires quotidiennes. Je sais que ce n’est pas très santé de se récompenser avec la nourriture, mais quand je suis fière d’avoir sorti de ma zone de confort, j’aime bien aller au restaurant. D’une optique plus santé, j’aime bien aller faire une classe de Yoga ou encore m’offrir une heure de plus avec mon entraîneur personnel. Cela m’aide à garder confiance et j’ anticipe encore plus mon prochain rendez-vous avec moi-même, pour récompensez ma prochaine réussite.

En conclusion…

Se mettre en danger, prendre des risques, c’est extrêmement stimulant mais parfois déboussolant! Mieux vaut s’équiper, s’entourer, célébrer pour ensuite continuer à repousser nos limites. À mon bien humble avis, c’est là qu’est toute la beauté de entrepreneuriat : la capacité à se remettre en question pour mieux progresser.

Bonne et heureuse année 2015!

Mylène

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage