Gestionnaires : Quatre façons de ruiner une entrevue!

Gestionnaires : Quatre façons de ruiner une entrevue!

Je crois sincèrement que la rétention d’un employé débute au moment où il passe la porte de votre bureau pour l’entrevue d’embauche. Nous approchons une situation de plein emploi au Québec et la main d’œuvre est de plus en plus difficile à trouver. Voici quatre façons de ruine votre entrevue.

Faire semblant d’écouter, en préparant votre réponse

SI vous voulez obtenir des réponses honnêtes à vos questions, vous devez d’abord être prêt à écouter. L’écoute est une habileté qui se développe et ça commence avec la sincère intention de donner la place à l’autre.

Quand on écoute on ne parle pas. Quand on écoute, on est en mesure de reformuler les propos de la personne en face de nous. Comme dirait mon père, on a 2 oreilles et un bouche, c’est pour écouter 2 fois plus que l’on parle!

Porter jugement dans les 30 premières secondes.

En fait, la neuroscience a déterminé que l’on fait notre première impression sur une personne en moins de un vingtième de seconde pour une personne. C’est un peu moins rapide pour les objets. Au lieu de vous fier à moins d’une seconde, prenez le temps de vous asseoir, et de voir ce que votre candidat peut faire pour votre entreprise.

Oui, on n’a pas deux chances de faire une bonne première impression, je vous l’accorde. Par contre, porter un jugement hâtif, peut vous faire perdre une nouvelle recrue qui pourrait vous être loyale pour plusieurs années.

Traiter une entrevue comme un interrogatoire

Une entrevue est une conversation, un échange. Un interrogatoire vise à extirper de l’information à une personne soupçonnée d’un crime. Vous n’avez pas un criminel en avant de vous, vous avez un collaborateur potentiel. Traitez cette personne comme tel.

Il sera beaucoup plus payant pour vous de tenter d’apprendre à connaître la personne en avant de vous que de tenter de lui soutirer quelque aveu que ce soit.

Laisser le candidat diriger l’entrevue.

À mon bien humble avis, l’entrevue d’emploi doit avoir une certaine structure. Vous pouvez y aller de façon semi directive et choisir quelques thèmes que vous souhaitez explorer. De cette façon, vous obtiendrez toutes les informations dont vous avez besoin pour déterminer si le candidat en avant de vous est le mieux placé pour combler votre poste.

Laissez votre candidat raconter son histoire, mais dirigez la conversation afin de vous assurer de couvrir tout ce dont vous avez besoin.

En conclusion

L’entrevue d’emploi, ce n’est pas vraiment sorcier. Évitez ces quatre erreurs et votre taux de succès grimpera certainement.

Bon recrutement!

P.S. Vous pouvez également jeter un oeil à mes « TROIS stratégies gratuites de recrutement social« .

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage