La maladie de la Stacos – Remèdes et prévention

La maladie de la Stacos – Remèdes et prévention

En tant que gestionnaire ou encore en tant que collègue, nous avons tous un jour eu à gérer un collègue (ou employé) atteint de la Stacos. Cette “maladie” se caractérise par une recherche constante d’excuses. Cette personne a toujours une excellente raison de ne pas atteindre ses objectifs et cette raison est souvent: “C’est à cause des autres”. Vous vous reconnaissez? Pire encore, vous avez en tête un collègue qui fait partie de ces gens qui ont toujours des excuses? Vous trouverez dans ce billet des idées pour prévenir et régler ce problème.

Le problème…

D’abord, il est important de définir quel est le réel problème. La “Stacos” est un mélange d’irresponsabilité, de manque d’intégrité et de rigueur. Voici quelques définitions du Larousse :

  • Irresponsable : qui n’est pas capable de répondre de ses actes, de sa conduite.
  • Intégrité : se définit comme la qualité de quelqu’un, de son comportement, d’une institution qui est intègre, honnête.
  • Rigueur se définit comme le caractère de quelqu’un, de quelque chose, qui se distingue par une exactitude, une logique, une précision parfaite.

Les solutions…

La première chose à faire, lorsque vous avez ce problème avec un employé, ou collègue, est de clarifier vos attentes. Par exemple : “Mylene, pour le mois de juillet, ton objectif est d’obtenir 4 nouveaux mandats de recrutement.” Jusqu’ici, c’est facile. La prochaine question est: “Quel est ton plan pour y arriver?” C’est ici que ça se complique! Plus le plan de match sera précis, plus il vous sera facile de supporter cette personne dans l’atteinte de ses objectifs. Avoir un plan permet de garder la personne imputable de ses activités de façon journalière. (Rigueur) De cette façon, il lui sera plus difficile de dire que c’est parce que l’ordinateur a “planté” qu’elle n’a pas atteint ses objectifs du mois.

Personnellement, l’auteure de ces lignes n’a pas beaucoup d’écoute pour les excuses! Une bonne façon de gérer ce type de personne est de l’amener à se concentrer sur ce qu’elle va faire pour atteindre son objectif. S’il le faut, lui répéter que ses objectifs lui appartiennent et que vous comptez sur elle pour qu’ils soient atteints! (Responsabilité)

Revenons aux attentes… Une fois que vos attentes sont claires, il est important de clarifier quels sont les moyens et les ressources pour y arriver. Encore une fois, nous nous assurons que tout est le plus simple, et le plus clair possible afin de ne pas permettre la création d’excuses. Une autre tactique est d’aller chercher l’engagement de la personne à chaque étape du projet, lui demander d’être honnête par rapport à ses progrès, et ses résultats. (Intégrité) Il est important de rappeler quelles sont ses ressources pour atteindre son but et également de vérifier avec elle quelle utilisation elle fait de ces dites ressources.

Toute cette théorie est bien pratique, mais quoi faire lorsque la personne qui vit cette problématique ne “joue pas le jeu” et continue dans cette spirale négative? À la limite, vous pouvez très certainement la questionner sur son intérêt pour le poste, ou le projet en question. Cela vous permettra d’avoir l’heure juste. Parfois, laisser partir un employé est en fait lui rendre service et lui permettre d’avancer sa carrière autrement.

En conclusion

Il faut amener la personne à prendre pleine responsabilité de ses tâches, objectifs ou projets; lui donner les moyens et faire les suivis en conséquence pour qu’elle soit plus rigoureuse et s’assurer qu’elle fasse preuve d’intégrité par rapport à ses progrès. L’aspect positif de tout ça, c’est lorsque l’employé atteindra ses objectifs, ce sera par SA faute, et non pas celle des autres!

ET VOUS! Avez-vous eu à travailler avec ce type de collaborateurs? Quelles sont vos solutions comme gestionnaire? J’ai hâte de vous lire!

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage