Retournons en arrière. Il y a quarante ans, nos parents et grands-parents prenaient un emploi comme ils prenaient époux(se). Ce n’est plus le cas aujourd’hui. On ne peut même plus prétendre qu’un poste de fonctionnaire vous donne cette fameuse sécurité d’emploi. La semaine dernière, je regardais le DVD de la conférence « Le feu sacré du succès, du confort à l’engagement » de mon coach d’affaire, Patrick Leroux CSP, et j’ai compris la signification de la « vraie » sécurité d’emploi.

La sécurité d’emploi est ce que l’on crée pour soi-même en devenant la meilleure personne que l’on puisse être.

Êtes-vous le meilleur dans ce que vous faites? Investissez-vous sur votre formation continue? Quand avez-vous lu pour la dernière fois un article relié à votre domaine d’expertise?

Si la réponse à ces questions est un beau « Euh… »; c’est une mauvaise réponse. Comme la sécurité d’emploi n’existe plus, vous devez devenir une personne de valeur sur le marché. Faites en sorte qu’en cas de malchance, restructuration, fermeture d’entreprise, vous ne serez pas la première personne à prendre la porte. Comment pouvez-vous vous assurer d’être au sommet de votre profession quelle qu’elle soit? Voici trois idées pour que vous puissiez vous faire un plan d’action.

1. 30 minutes de lecture par jour sur votre domaine d’activité

Chaque matin, je reçois différents courriels des meilleurs experts de mon domaine. C’est ma « petite lecture » du matin. Si je n’ai rien d’intéressant, je scrute la grande revue scientifique « Facebook » (lire ici le sarcasme!) pour obtenir de nouveaux articles à lire. En fait, j’ai une banque d’une trentaine d’articles que j’ai sauvegardés. Ils proviennent de journaux scientifiques, publications comme Forbes, inc.com, Les Affaires etc.

2. Entourez-vous des meilleurs

J’ai déjà lu quelque part: « Si vous êtes la personne la plus intelligente sur votre rue, vous devriez trouver une nouvelle rue. » Je me compare constamment aux meilleurs dans mon domaine. Je recherche leur compagnie. Je recherche le même succès. Le succès attire le succès. N’oubliez pas que vous êtes la moyenne des cinq personnes qui sont le plus près de vous. Faites attention à qui vous laissez entrer dans votre cercle.

3. Investissez 10 % de votre revenu sur votre cerveau!

Quand est la dernière fois que vous avez assisté à une formation à vos frais, et que vous avez mis en application ce que vous avez appris? Le fameux congrès annuel de votre association professionnelle, quand est la dernière fois que vous y avez fait plus « qu’office de présence »?

En conclusion

Ce sont deux pistes de solutions qui ne vous coûtent absolument rien et une qui a un aspect monétaire qui vous permettent de prendre une longueur d’avance sur votre compétition. Devenez le meilleur, soyez une référence dans votre domaine. Vous n’aurez jamais à vous soucier d’avoir ou pas un emploi.

Dans le fond, ce que je viens de vous dire, c’est d’agir sur ce que vous pouvez contrôler et améliorer : VOUS. Aussi simple que ça!

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage