J’ai eu la peur de ma vie le 8 décembre dernier. Je roulais sur l’autoroute Décarie, le trafic a arrêt soudainement à cause des travaux. Je regarde à droite. Personne. Rétro. Angle Mort. Je fais mon changement de voie. Malheureusement, j’ai roulé sur une plaque de glace et j’ai fait plusieurs rotations de 360 degrés pour frapper le mur de béton, continuer de tourner et le frapper de nouveau avec l’arrière de mon véhicule.

Heureusement, la voiture a eu beaucoup plus de dommages que moi. Tout ce que j’ai eu comme « blessures », c’est un hématome sur la tête et quelques raideurs au cou les deux-trois jours qui ont suivi l’accident.

Pas de paiements…

J’ai toujours acheté des voitures neuves. J’ai fait le choix financier de ne pas reprendre un prêt auto, j’aime ça me gâter, et ne pas avoir de fardeau financier pour une voiture me permet de le faire. Je choisis de me diriger vers l’achat d’une voiture d’occasion. OUFFF… C’est la première et la dernière fois.

J’ai beaucoup aimé une Mazda CX7 2009. Je suis le genre de fille qui est capable de faire son devoir de consommatrice à outrance. J’ai donné un dépôt pour réserver la voiture vendredi dernier, et je suis allée l’essayer ce matin. J’ai parlé au premier et seul propriétaire du véhicule. Un seul propriétaire, jamais accidenté, antirouille à chaque année, ça sent bon!

Une inspection? Ben quoi, tu me fais pas confiance?

Le vendeur m’explique qu’il y a une inspection qui a été faite, il y a 2 choses qui ont été notées. Les freins seront à refaire sous peu, et il y a peut-être quelque chose avec le niveau d’huile de la servodirection. Si l’inspection est concluante, j’ai une auto que j’aime qui peut me durer encore quelques années.

Le vendeur que j’ai rencontré lundi matin m’a dit et je cite : « On en a fait une inspection, tu ne me fais pas confiance? »

L’inspection, je n’ai jamais été capable de la faire, due au manque de coopération du concessionnaire qu’ils ont justifié par le fait que c’est une auto qu’ils vendaient à perte. L’auto a été laissée pendant 2 nuits au garage que j’ai choisi pour l’inspection. Heureusement, ils ont eu la gentillesse de laisser l’auto à l’intérieur pour la nuit. C’est un véhicule vendu tel quel, pourquoi un concessionnaire ferait-il preuve de diligence, ou même de gros bon sens!?!

J’ai quand même pris un risque de 4000$.

Retournons en arrière… Complètement à l’opposé… Mon modèle en expérience client.

Dans un autre ordre d’idée complètement… En 2015, j’ai pris un coaching d’une heure avec Mindie Kniss. Je rêvais de travailler directement avec elle. Je ne pensais JAMAIS pouvoir le faire, ses services et ceux de son amoureux (Sean Stephenson) sont assez dispendieux et n’étaient pas dans mon budget.

À de nombreuses reprises, quand j’étais en mode « panique », Mindie a pris du temps avec moi, m’a permis d’utiliser son matériel etc… J’ai toujours été traitée comme une personne importante pour elle et ce, pendant les 30 mois qui ont séparé mon premier coaching de l’achat du programme de formation COR Coaching Academy.

En 2018, j’ai investi sur COR Coaching Academy, ainsi que sur 2 formations de Sean Stephenson (Lucrative Stories & 10K speeches). À chaque fois que je travaille avec Mindie ou Sean, ils se soucient de m’apporter de la valeur et de faire une différence dans ma vie et dans mon entreprise.

« Hey ma belle, c’est un « cold car » que tu m’achètes! Si tu penses que je vais te traiter comme une cliente… Tu crois au Père Noël. »

C’est drette de même que je me suis sentie chez un très réputé concessionnaire. (Pas un concessionnaire de véhicules usagés de 2e chance au crédit!) La seule chose que je peux dire, c’est que JAMAIS je ne vais acheter un véhicule neuf chez aucun des nombreux concessionnaires de ce groupe de la Rive-Sud de Montréal.

J’ai pris le risque, parce qu’on m’a éduquée que de toute façon, je prends un risque si j’achète n’importe quelle auto usagée qui n’est plus sous garantie du fabricant. Mon risque est un risque de 4000$ pour un véhicule listé à 5700$ sur le Blackbook qui a eu un seul propriétaire et n’a jamais été accidenté selon le rapport CarProof. Je peux vivre avec ça!

J’ai signé, sachant exactement dans quoi je m’embarque. Je comprends que je n’investis pas 60 000$ sur un SEQUOIA, et je m’attends quand même à être traitée un peu mieux que comme la dernière des demeurées. Et je ne vous parle pas des conditions tellement ridicules qui sont au contrat de vente…

P.S. 1 – J’en profite pour remercier mon courtier d’assurances, le groupe DPJL, pour son soutien dans le règlement de ce sinistre.

P.S. 2 – J’attends le retour de mon avocate pour savoir si je peux nommer le dit concessionnaire sans m’exposer à des poursuites!

Vous aimerez également…

Tout le monde veut des clients, mais personne n’aime vendre!

Trois excellentes façons de perdre vos clients!

Les mensonges que vos prospects vous racontent! 

 

Print Friendly, PDF & Email