5 « DOs » et 3 « DON’Ts » pendant l’entrevue d’emploi!

AngoisseL’entrevue d’emploi est souvent source d’angoisse et d’inquiétudes. Nous disposons d’environ 1h pour nous rendre aimable aux yeux de nos interlocuteurs, de même que pour leur prouver que nous possédons les compétences et les connaissances pour faire le travail. Et ce n’est pas tout… Il y aura souvent une 2e et une 3e entrevue, selon le niveau du poste convoité. Voici 5 choses à faire et 3 choses à ne pas faire lorsque vous vous présentez en entrevue d’embauche.

Les « DOs »

Maîtrisez votre CV à la perfection.

Vous ne devriez même pas avoir besoin de consulter votre CV durant la rencontre. Il est important de connaître vos accomplissements majeurs, de connaître vos statistiques et tout ce qui se chiffre. Par exemple : « J’ai fait économiser 125 000$ en déductions à la source qui avaient été payées en trop. »; « J’ai découvert une erreur sur des crédits d’impôt 115 000$ qui n’avaient pas été réclamés. »; « J’ai récupéré un ancien client qui n’avait pas fait affaire avec mon ancien employeur depuis plus de 4 ans, et j’ai comblé 11 mandats de recrutement avec eux en moins de 3 mois. » La clé réside dans la préparation. Voir le blogue de la semaine précédente pour plus de trucs sur comment établir des liens entre vos accomplissements et la description du poste que vous convoitez.

Tenue vestimentaire

Suitsupply-costumesDe façon simple et directe :

Messieurs, portez votre meilleur complet. Les souliers doivent être appropriés, pas de bottes de cowboy! (OUI!, j’ai déjà vu ça chez un client!). Selon l’environnement, la cravate est conseillée, assurez-vous d’être conservateur et de garder votre cravate de Mickey Mouse pour divertir vos enfants. Assurez-vous que votre complet est bien ajusté, longueur des jambes, manches, etc. Toute bonne couturière ou couturier sera en mesure de vous aider sur ce point.

Le look approprié vous permettra d’avoir une meilleure confiance en vous. Et c’est essentiel pour avoir su succès en entrevue!

Mesdames, portez votre plus beau tailleur. Laissez les souliers à talons hauts de 6″ à la maison, de même que les bijoux trop voyants. La sobriété a toujours meilleur goût. Assurez-vous que votre pantalon, jupe ou robe soit correctement ajusté, et que la longueur de la jupe / robe soit appropriée. De plus, les décolletés trop plongeant sont à proscrire! Vous voulez être embauchée pour vos compétences et votre talent, pas pour vos atouts physiques!

Le parfum… on y va « molo »! Et on porte attention aux odeurs de cigarettes!

Je crois sincèrement qu’il est possible d’exprimer sa personnalité et son style en faisant preuve de réserve et de sobriété.

Choisir votre langage

Assurez-vous d’avoir un vocabulaire d’action, et de bien choisir les mots que vous employez. Une erreur que je vois souvent est de parler de ce que « votre équipe » faisait. Ce que votre interlocuteur veut savoir, c’est ce que VOUS avez fait! Je sais pertinemment que la « vieille école » nous enseignais à utiliser le nous et à éviter de parler de soi parce que c’est égoïste et tout le reste… Je vous encourage à utiliser le « je » et à distinguer ce qu’a accompli votre équipe de vos réalisations personnelles. Par exemple: « Mon équipe était responsable des budgets pour la totalité de l’entreprise, en tant qu’analyste sénior, je devais effectuer la consolidation du budget pour chaque département, et supporter mon équipe dans l’établissement des prévisions. »

Souriez

Un sourire, ça ne coûte absolument rien, ça détend l’atmosphère et vous rend plus aimable. Pour réussir en entrevue, vos interlocuteurs, futurs patrons et collègues doivent avoir envie de travailler avec vous. Sinon, ce n’est que peine perdue; personne ne souhaite travailler avec un collègue qui semble de mauvaise humeur…

Le vouvoiement

Je vous conseille d’adopter le « vous » jusqu’à ce que votre interlocuteur vous demande de le tutoyer. Il est inapproprié de demander le tutoiement. Certaines personnes sont plus à cheval sur les principes et considèrent que c’est un manque de respect. De ce fait, vous serez rapidement écarté du processus. Si votre futur patron vous demande de le tutoyer, allez-y.

Les DON’Ts

Tenir des propos disgracieux à l’endroit d’anciens collègues ou supérieurs

Ça, c’est un gros NON! Parler en mal de vos collègues et anciens patrons ne vous sert à rien. La meilleure chose est de vous entendre d’avance avec ces gens sur ce qui sera donné comme référence et raison du départ. Dans ces situations, moins vous en dites, mieux c’est. Je vous conseille de formuler la raison de votre départ de façon brève et concise. Sans embellir la vérité, il vous faut expliquer de façon neutre la raison de la fin de votre emploi.

Quelques exemples :

  • Les dirigeants de l’entreprise ont fait une restructuration, et j’ai accepté l’opportunité d’aller vers de nouveaux défis.
  • Après quelques années, mon gestionnaire et moi n’avions plus la même vision, nous avons convenu qu’il était temps pour moi d’aller vers une opportunité qui correspond mieux à mes valeurs.

Le point clé : Tout est exprimé sans accuser personne, sans diminuer et dénigrer.

Envahir l’espace de votre interlocuteur.

Souvent, les entreprises vous rencontrent dans une salle de conférence, il est plus facile de conserver ses distances. Lorsque vous êtes directement dans le bureau de votre interlocuteur, il est plus facile de faire cette erreur qui est un total manque d’étiquette. Concrètement, ce que ça veut dire :

  • Gardez vos effets personnels près de vous;
  • Ne pas s’appuyer sur la table,
  • Déposer un petit porte document sur le bureau est approprié, pas une « valise » complète;

 

Les mensonges

L’honnêteté est toujours payante au bout de la ligne. De plus, vous ne voulez pas être embauché pour une personne que vous n’êtes pas, ou être remercié parce que vous n’avez pas les compétences techniques pour le poste. Il faut également comprendre que ce n’es pas parce que vous avez appris à accomplir une tâche à l’école que vous êtes capable de l’exécuter en milieu de travail. Il s’agit de deux mondes totalement différents.

Donner l’heure juste apportera de la valeur à votre candidature.

En conclusion…

Vous voici mieux armé afin de faire face aux questions des gestionnaires, et je souhaite que ces petits trucs vous aident à vous rapprocher de l’emploi de vos rêves!

Bonne chance!

 

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage