Dans mon jeune temps, lors de mes débuts en recrutement, je devais chaque semaine créer des affichages pour attirer les candidats. Lorsqu’on travaille sur des postes temporaires, nous devons avoir des candidats « prêts à débuter » dans de brefs délais, souvent le lendemain.

J’ai rapidement compris que nous étions loin d’être les seuls à avoir cette pratique. Je comprends tellement la frustration que peuvent vivre les chercheurs d’emploi…

La meilleure façon d’adresser la question…

Avant de vous donner cette réponse, j’aimerais vous expliquer un peu plus comment le travail est organisé dans les grandes agences. Les employés sont évalués chaque semaine selon leur niveau d’activité. Chaque employeur a un modèle d’affaires différent qui a fait son succès. Par contre, les recruteurs doivent souvent rencontrer plus de 10 candidats chaque semaine afin de satisfaire aux exigences de leur patron.

Lorsqu’une agence vous convoque en entrevue pour un poste, VOUS AVEZ LE DROIT de demander s’ils ont vraiment un poste pour vous, ou si vous êtes seulement là pour faire leurs objectifs de candidats rencontrés cette semaine.

La meilleure façon de contourner ces pratiques…

C’est de contourner le processus de recrutement. Contrairement à la croyance populaire, les affichages traditionnels permettent de combler un maigre 3% des postes. J’ai même déjà vu 1 % sur un article il y a plusieurs mois.

Il y a la méthode un peu plus agressive : vous trouvez qui est le gestionnaire à qui se rapporte ce poste et vous l’appelez (avec le téléphone) directement. Pas du niaisage avec des courriels. Un vrai de vrai appel téléphonique!

Regardez mes différents articles sur l’appel à froid et bâtissez votre script d’appel. Ensuite, faites vos suivis avec diligence en demandant toujours la permission. Par exemple : « Si je n’ai pas de vos nouvelles vendredi prochain, me permettez-vous de vous rappeler? »

La méthode plus douce : vous demandez à une connaissance de vous y référer. Faites aller votre réseau. Votre entourage est prêt à vous supporter, vous n’avez qu’à demander! Ce type de processus est beaucoup moins dispendieux pour l’employeur qui n’a pas besoin de perdre de nombreuses journées en entrevue, faire une vérification de références, etc.

En conclusion…

Il y a encore plus de personnes ouvertes sur le marché, ou même en recherche active avec le plein emploi et/ou le taux de chômage faible. Le fait que le nombre de chercheurs d’emploi augmente rend la recherche d’une nouvelle opportunité encore plus difficile.

Donc, armez-vous de patience et n’hésitez pas à sortir des sentiers battus pour arriver à vos fins!

Bonne chance dans vos recherches!

Print Friendly, PDF & Email