Start-up — Ce que j’aurais aimé savoir quand j’ai lancé ma première entreprise.

Start-up — Ce que j’aurais aimé savoir quand j’ai lancé ma première entreprise.

Il y a 5 ans exactement, un de mes gestionnaires invitait toutes mes collègues à dîner et entrait dans mon bureau à midi pile. C’est à ce moment qu’on m’a annoncé que je ne faisais plus partie des plans de l’entreprise, malgré mes brillantes performances. C’est cet épisode qui m’a donné le coup de pied au derrière pour démarrer mon entreprise. Je venais d’apprendre que mon père avait un cancer de la vessie ultra agressif, il en est décédé le 19 juin 2014. Avant d’enregistrer mon entreprise, j’ai demandé la « permission » à mon père qui m’a enfin encouragée à un de mes projets fous, probablement parce qu’il savait que c’était sa dernière chance d’être derrière moi.

Aujourd’hui, après cinq années, certaines excellentes, d’autres vraiment difficiles, je vous partage ce que j’aurais aimé savoir quand j’ai commencé.

Le temps a plus de valeur que l’argent

Honnêtement, c’est quelque chose que je ne maîtrise pas tout à fait. Encore aujourd’hui, il m’arrive de me battre pour des niaiseries au lieu de me concentrer à générer des revenus. Nous n’avons que 24 h dans une journée. Les montants d’argent que nous gagnons varient d’une année à l’autre et d’une semaine à l’autre. Par contre, nous n’avons que 24 heures dans une journée.

Vous ne pouvez pas tout savoir, entourez-vous de gens qui sont meilleurs que vous.

Un de mes partenaires d’affaires que j’adore me confie systématiquement la rédaction des plans d’affaires pour le financement de ses clients. La rédaction est une de mes forces; pour lui, c’est la comptabilité. Je m’entoure de personnes qui sont meilleures que moi, une coach d’affaires, un excellent comptable, de multiples formations à l’extérieur du pays, etc. Plus vous avez des gens dans votre « corner », meilleures sont vos chances de succès.

Il y a plusieurs chemins différents vers le succès, il y a plusieurs chemins différents vers le bonheur.

Je suis loin d’avoir un parcours parfait. La beauté de l’entrepreneuriat, c’est qu’on peut avoir du succès à notre mesure et selon notre propre définition du succès. Certains de mes élèves sont des mamans à la maison qui veulent avoir un second revenu pour la famille. D’autres veulent dominer la planète. Les deux réponses sont excellentes. Les chemins pour y arriver sont différents pour chaque personne. Et vous savez quoi? C’est parfait comme ça!

Je pourrais en faire un ouvrage complet…

J’aime garder mes articles brefs et efficaces, j’aurais pu continuer pendant plusieurs lignes… Plus j’avance dans ma carrière d’entrepreneure, plus je me rends compte que je ne sais rien! Plus j’apprends, plus je me remets en question et c’est ce que j’adore de l’entrepreneuriat.

 

Vous aimerez également…

L’entrepreneuriat, ce n’est pas ce que vous pensez.

Entrepreneurs, êtes-vous dans vos excuses?

Ce que l’on ne vous dit pas sur l’entrepreneuriat.

 

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage