La série « Suits » débute sa dernière saison cette semaine. Comme c’est l’été, j’ai pensé faire un p’tit blog plus léger et vous partager mes répliques, citations préférées du meilleur closer de toute la ville de New York. Voici mes répliques préférées de Suits.

Anyone can do my job, but no one can be me.

Tout le monde peut faire mon travail, personne ne peut être moi.

Cette citation me rejoint particulièrement parce que quand j’ai démarré Mylène Recrute, mes compétiteurs étaient Ranstad, Robert Half etc… Je ne peux pas essayer d’être plus grande que des entreprises qui ont des milliards de chiffres d’affaires. Tout ce que je peux faire, c’est être la meilleure que je peux être, et utiliser ma personnalité pour le distinguer.

Work until you no longer need to introduce yourself

Travaillez jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin de vous présenter.

Cette citation s’explique d’elle-même. J’aimerais, cependant y apporter une nuance. Loin de moi l’idée de promouvoir la vie d’entrepreneur qui n’ont pas de vie et qui travaillent 18h par jour. J’aime mieux travailler intelligemment et faire des siestes l’après-midi!

Winners don’t make excuses when the other side plays the game

Les gagnants ne sortent pas leurs excuses quand l’autre équipe joue le jeu.

Je ne connais aucun entrepreneur ayant connu du succès ou athlète digne de ce nom qui ait des excuses quand la game joue plus rough. Ils sont sur le terrain, et jouent pour gagner. C’est aussi simple que ça! Vos concurrents, vos adversaires jouent le jeu. Inutile de pleurer. Allez de l’avant, jouez le jeu, jusqu’au bout!

That’s the difference between you and me. You wanna lose small. I wanna win big.

C’est la différence entre vous et moi. Vous voulez perdre « petit », je veux gagner « gros ».

Je me rappelle encore la scène où Harvey sort cette réplique! Tout est une question de perspective. C’est à propos de faire les sacrifices nécessaires sans savoir si ce sera payant pour vous. Vous pouvez seulement gagner gros si vous jouez gros!

Let them hate, just make sure they spell your name right.

Laissez-les-vous haïr, mais assurez-vous qu’ils savent épeler votre nom!

C’est une de mes préférées! Je suis une fille qui dérange. Je suis la fille qui n’entre pas dans le moule corporatif ou gouvernemental. Mes priorités sont claires et je fais tout en mon pouvoir pour me tenir debout. Certains me détestes. Je m’en fous. Je sais qui sont les gens qui sont importants pour moi et de qui l’opinion compte. Les autres… ne sont pas importants.

En conclusion…

La dernière saison de Suits débute mercredi soir. Oui, c’est de la TV. Oui, c’est de la fiction. Par contre, il s’agit d’une série remplie de solutions à beaucoup de problèmes. La beauté de cette série, c’est qu’il y a toujours une solution et qu’il faut être dans l’exécution!

Print Friendly, PDF & Email