Ce qui fait le succès des plus grands, c’est leur persévérance. Ils continuent et n’abandonnent pas jusqu’à ce qu’ils aient atteint leur objectif. À l’opposé, ceux qui ne réussissent pas, ne commencent jamais ce qu’ils ont envie de poursuivre. Ils font de la procrastination. Le fait de ne jamais terminer ce que l’on commence est également une forme de procrastination.

Pourquoi?

C’est la grande question! « Je n’ai jamais fini jusqu’à ce que je sois satisfait complètement d’un projet. » Pour certaines personnes, il s’agit d’une vertue. En fait, ce sont des excuses. C’est la peur de l’échec. Regardons ce qui se passe présentement sur le marché. Avez-vous déjà vu Apple, ou Microsoft lancer un produit qui était parfaitement fonctionnel? Non. Ils commencent à publier des mises à jour 2 à 3 mois après le lancement d’un nouveau produit. Le perfectionnisme est donc une illusion qui prend en otage notre productivité.

Une autre raison pour laquelle on procrastine, c’est la peur de l’échec. Est-ce que je vais être assez bon? Serais-je à la hauteur des attentes. Est-ce que « mon mieux » va être assez pour les autres?

Comment on règle le problème?

Une suggestion que j’aime bien est celle de Grant Cardone. Si quelque chose vous fait peur, faites-le immédiatement. Jim Rohn présente ses 2 solutions de façon différente.

1)      Découpez votre tâche en petits morceaux.

Si je vous demande de m’écrire une nouvelle de 400 pages, vous me direz surement que cette tâche est impossible. Par contre, si je vous demande de m’écrire 1,25 page par jour, tout d’un coup, ça devient faisable. Et si vous commencez tout de suite, ça devient magique!

2)      Un but qui n’est pas écrit n’est qu’un rêve.

Oui. Je vous conseille d’écrire vos objectifs. Personnellement, je suis ce que Grant Cardone suggère : j’écris mes objectifs chaque jour. Chaque jour, je réponds à ce que j’appelle 8 questions d’intention. Ces 8 questions m’aident à donner une direction à ma journée. Ensuite, j’écris mes objectifs. CHAQUE. JOUR. Pas juste une fois par année.

Si vous écrivez vos objectifs, ils gagnent de la puissance. Quand tout ne va pas comme vous voulez, écrivez de nouveau vos objectifs. Ça donne une excellente raison de continuer.

Le plus important : Commencer maintenant.

Tranche de vie : je devais préparer un cahier du participant pour une activité de développement personnel. Je repoussais, chaque jour. Je n’avais rien de fait jusqu’à 72h avant de remettre mon travail. J’ai simplement commencé. Je croyais que le travail me prendrait 2-3 jours. Finalement, j’ai réussi à faire le tout en moins de 2h. Parfois, il suffit de commencer pour y arriver.

J’avais peur de ne pas être à la hauteur. J’ai réussi à tout remettre à temps, et on m’a félicité pour la qualité de mon travail.

En conclusion.

Je serai brève. Passez à l’action. Même si vous êtes incertain. C’est la seule route vers le succès.

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage