Question piège : Quelles sont vos attentes salariales?

Question piège : Quelles sont vos attentes salariales?

Avez-vous déjà ressenti un malaise lorsqu’on vous demande en entrevue la FAMEUSE question : « Quelles sont vos attentes salariales? » L’argent est un sujet tabou au Québec. La richesse, bien souvent, on aime pas! Il reste que tout le monde a un budget, les candidats, et les entreprises. Comment aborder cette discussion sans mettre en péril votre candidature pour un poste que vous voulez vraiment obtenir, et ce, sans avoir l’impression de vous vendre à rabais.

La réponse n’est jamais simple. Alors je vais tenter de vous simplifier ça! C’est une question très délicate car elle implique plusieurs volets : combien vaut votre travail? quel est le budget de l’entreprise pour ce poste? et également de combien le candidat a-t-il besoin pour vivre. Comme mentionné plus tôt, même Donald Trump a un budget!

La transparence a toujours sa place…

Une bonne façon de répondre à cette question est simplement de mentionner : voici ce que je gagne actuellement, ou encore, quel était votre dernier salaire, expliquez de façon sommaire quelles étaient les conditions qui s’y rattachent. Complétez en mentionnant  : « Je suis certain que nous trouverons un terrain d’entente, où tout le monde sera gagnant si je suis la meilleure pour votre poste. »

Cette simple phrase démontre que vous êtes flexibles, et que le poste vous intéresse sincèrement; pas juste l’argent.

De nos jours, les entreprises sont de plus en plus à l’affût et recrutent les gens qui sont intéressés au poste, et non seulement à l’aspect monétaire. Je me rappelle avoir eu cette discussion avec une clientes, conseillère RH en grande entreprise : « Mylène, ce que l’on attire avec de l’argent, on va le perdre pour mes mêmes raisons. »

Je répète :

« Mylène, ce que l’on attire avec de l’argent, on va le perdre pour mes mêmes raisons. »

Si tout ce qui vous intéresse de ce poste est l’aspect pécuniaire, vous devriez y renoncer. Aussi simple que ça.

Dépersonnalisez la situation

Lorsqu’on discute d’argent, on y attache souvent la valeur intrinsèque de la personne. Les négociations salariales sont des négociations d’affaires, c’est tout. Il ne s’agit pas de votre valeur personnelle. Par exemple, si vous convoitez un poste pour lequel on offre un salaire de 80 000$/année, et que vos attentes salariales sont de 95 000$/année, est-ce que ça veut dire que vous n’êtes pas une personne de valeur? NON.

L’entreprise est prête à payer 80 000$. Et vous, votre train de vie vous demande de gagner 95 000$. C’est tout. Chacun a son budget à respecter. Si vous travaillez avec un recruteur, c’est une des premières questions qui devrait être discutée. L’argent, c’est important. Et si cette question n’est pas réglée dès le début avec le recruteur, vous allez perdre votre temps.

La question que j’aime le plus est  : « À partir de combien puis-je t’appeler? » En bas de ce chiffre, vous n’aurez pas de mes nouvelles. C’est tout.

En résumé, si vous êtes transparents et honnêtes face aux questions d’argent, la situation sera toujours plus facile à gérer. Si vous désirez laisser ce type de négociation à une experte! Contactez-nous! Il nous fera grand plaisir de vous assister!

Bonne journée!

P.S. Vous trouverez ICI notre meilleur article pour obtenir une augmentation de salaire. CLIQUEZ ICI

Print Friendly, PDF & Email