Start-up — 4 choses à savoir avant de vous lancer.

Start-up — 4 choses à savoir avant de vous lancer.

Vous êtes complètement excité parce que cette année est celle où vous avez finalement trouvé le courage de lancer votre start-up! BRAVO! Maintenant, parlons des vraies affaires… Celles que personne n’ose vous dire parce qu’on aime mieux ne pas tuer des rêves et envelopper le tout avec du sucre!

Planifiez vos coûts et faites X2!

Tenez pour acquis qu’il vous faudra deux fois plus de temps, et deux fois plus d’argent pour mettre en branle votre projet. Il y a toujours des imprévus. Les entrepreneurs ont la fâcheuse habitude de penser que tout fonctionne toujours du premier coup. Demandez à n’importe quel entrepreneur à succès, il y a souvent 1 seule bonne idée qui fonctionne pour 9 autres qui ne verront jamais le jour.

Si les chiffres ne sont pas votre fort, ENTOUREZ-VOUS. Investissez quelques centaines de dollars pour une consultation, et faites-vous expliquer comment prévoir vos coûts. Si vous financez vous-même votre projet, cette étape est essentielle.

Si vous n’êtes pas en mesure d’investir sur un comptable, vous n’êtes pas prêts à devenir entrepreneurs.

S’il n’y a pas de compétition, c’est qu’il n’y a pas de marché.

BOOM! Souvent, j’entends mes élèves dire « Oui, mais Mylène, il y a trop de compétition dans mon domaine! » S’il n’y en avait pas, ce serait encore pire.

La compétition nous permet de comprendre qu’il y a un marché, et votre travail, comme entrepreneur, c’est de trouver les trous dans l’offre actuelle. Comment pouvez-vous mieux servir la clientèle? Pouvez-vous offrir une meilleure solution à meilleur prix? Offrez-vous une meilleure personnalisation de votre offre?

Le travail d’analyse de votre compétition est un travail de moine qui peut s’avérer très payant.

Entourez-vous des bonnes personnes.

Que ce soit pour vos partenaires d’affaires que pour les personnes qui vous conseillent, choisissez votre entourage. Ces personnes peuvent vous amener avec eux vers le sommet, ou encore garantir votre échec.

Honnêtement, le meilleur investissement que j’ai fait est de travailler avec une coach d’affaires. Assurez-vous que ces personnes sont plus brillantes que vous et qu’ils ont réellement le succès qu’ils prétendent avoir. Aujourd’hui, c’est tellement facile d’avoir une vie en ligne complètement différente de la vraie vie. Faites vos devoirs.

Concentrez-vous sur UNE CHOSE, au lieu de plusieurs

Je vois présentement une tendance sur les médias sociaux, les « super slasheuses ». Ces entrepreneures qui travaillent à temps plein et s’occupent de plusieurs entreprises sont vraiment en train de s’épuiser et de multiplier les échecs.

Il vaut mieux se concentrer sur une seule entreprise, la mener à bien, en faire une entreprise rentable qui génère des profits que d’avoir 3-4 projets qui battent de l’aile et vous épuisent. Une fois que votre entreprise roule, que vous faites des profits et que vous avec une équipe de confiance, oui, ajoutez un nouveau projet.

Le même principe s’applique si vous voulez ajouter des produits, ou des services. Une. Chose. À. La. Fois.

Le mot de la fin…

Lancer son entreprise est la chose la plus grisante de la terre. Bâtir quelque chose pour soi, ça n’a pas de prix. Faire ses propres choix, prendre ses propres décisions, c’est un acte de courage. Par contre, il y a certaines choses à savoir avant de vous lancer et pour vous éviter des mauvaises surprises. Entourez-vous de personnes de confiance, concentrez-vous sur un seul produit, projet à la fois, embrassez le fait d’avoir des compétiteurs et planifiez vos coûts adéquatement. Mais par-dessus tout, amusez-vous! Si vous ne vous amusez pas, ça ne vaut pas la peine!

Vous aimerez également…

Start-up — Ce que j’aurais aimé savoir quand j’ai lancé ma première entreprise.

Lancez votre entreprise en moins de 30 jours.

Entrepreneuriat : Comment développer une culture de croissance dans votre entreprise.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage