Vous êtes en processus d’embauche pour l’emploi de vos rêves. L’entrevue se passe à merveille. Quand on vous explique la suite, on vous annonce une batterie de tests psychométriques avant de compléter votre embauche. OUCH! On a toujours peur de ce que l’on ne connaît pas. Et les tests psychométriques, on ne sait pas trop ce que c’est, encore moins à quoi ça sert, vraiment!

J’ai rencontré pour vous Julie Carignan, psychologue, et associée principale chez SPB Psychologie Organisationnelle. J’ai pour vous plusieurs clarifications qui sauront, je l’espère, vous éclairer sur le sujet.

Qu’est-ce qu’un « test » psychométrique?

Un TEST implique qu’il y a des bonnes et des mauvaises réponses. C’est pourquoi on préfère plutôt parler d’un inventaire de personnalité, plutôt que d’un test. Selon le niveau du poste convoité, le test peut être ultra rapide et chronométré (7-8 minutes) ou encore, vous pouvez être appelé à passer une journée complète en tests, à rencontrer un psychologue organisationnel etc.

Il y a plusieurs types de tests, selon ce que l’on veut mesurer. Par exemple, on peut valider la gestion du stress, la motivation, les valeurs, le cognitif, le situationnel etc.

Je tiens à préciser qu’on ne parle pas ICI des psycho-tests sur Facebook qui vous disent « Qui est votre cartel! » Ces tests sont basés sur des modèles théoriques reconnus, et sur leur capacité prédictive. Est-ce que la théorie sur laquelle l’évaluation est basée est valable et prouvée? Quelle est la capacité du test à prédire correctement le comportement d’une personne en milieu de travail? Ce sont les 2 critères les plus importants. Il y a aussi la validité d’apparence à considérer. Certains questionnaires vous demandent si vous préférez prendre un bain ou une douche. Vous avez raison de vous demander de quelle façon ça influence vos comportements professionnels.

Comment on peut se préparer à ce type d’évaluation?

La meilleure préparation constitue souvent de bien manger, bien dormir et faire de l’exercice. Pourquoi? Ces journées complètes d’introspection sont vraiment longues et difficiles. Vous devez vraiment bien comprendre qui vous êtes. Lorsqu’on parle d’un inventaire de personnalité, vous devez être le plus authentique et spontané possible.

La plupart des bons tests psychométriques sont capable de mesurer si vous essayez de manipuler les résultats. En fait, essayer de répondre ce que vous pensez que l’employeur veut que vous répondiez est certainement la meilleure façon de vous planter.

Si on parle de tests situationnels, vous pouvez réviser certaines études de cas, faire des mises en situations et faire des recherches sur le web. Par contre, ce que l’on veut mesurer, c’est votre jugement. Et ça, vous ne pouvez en trouver sur le web. C’est quelque chose qui se développe au fil des années avec l’expérience.

Pour les tests plus cognitifs, vous pouvez vous préparer en faisant du calcul mental, en faisant des liens logiques, vous en trouverez plusieurs sur le web. Il faut simplement vous y exposer plus souvent pour vous pratiquer un peu. Mais encore une fois, vous ne pouvez pas faire de miracles.

Ces résultats peuvent parfois être confirmés par une entrevue avec un psychologue organisationnel.

Comment ces tests sont-ils interprétés?

D’abord, il faut savoir que ce type d’évaluation, lorsqu’utilisé en processus de dotation sert à diminuer la marge d’erreur dans le recrutement. Les entreprise investissent sur ce genre d’évaluation lorsque le coût du processus est moindre que le coût d’une erreur d’embauche.

Les résultats de ces tests sont ensuite mesurés et comparés aux résultats d’entrevue et aux références. Ils permettent d’avoir un portrait plus juste de la personne.

Avant même de choisir l’évaluation qui sera utilisée, l’entreprise qui embauche doit déterminer ce qu’elle veut évaluer, ce qui est critique pour ce poste.  Ensuite, les résultats pourront être interprété selon ce qui est le plus important pour le poste en question. Il est primordial de comprendre qu’il n’y a pas de « ONE SIZE FITS ALL » dans les tests psychométriques. Et l’embauche d’une personne ne peut se baser sur cette seule évaluation sans la placer en contexte avec l’entrevue initiale, les références des employeurs précédents et les peut-être d’autres évaluations.

Est-ce qu’il y a d’autres utilités à ce type de tests?

OUI! Absolument. La psychologie organisationnelle est utilisée pour développer le leadership, identifier la relève dans une entreprise, faire une ré-orientation de carrière, et également de la consolidation d’équipe.

Ce qui est positif dans tout ça…

Bien que ce soit les employeurs qui utilisent ces outils, le point positif pour le candidat, est qu’il s’assure également de ne pas se retrouver dans une poste ou une entreprise qui ne correspond pas à ses valeurs. C’est toujours dommage quand une personne se retrouve dans un nouveau poste qu’elle n’aime pas dans une entreprise qui ne maximise pas ses forces et qui n’est pas en accord avec ses valeurs profondes. Les tests psychométriques, ça sert aussi à prévenir ce type de situations.

À propos de Julie Carignan et de SPB Psychologie Organisationnelle

SPB vous aide, comme entreprise, à trouver les meilleurs outils pour identifier le talent, la relève, les futurs leaders pour votre organisation.

Que ce soit pour vous aider à trouver les bons outils, ou vous supporter directement dans votre processus d’embauche, les services de l’équipe de Julie complètent à merveille le recrutement de Mylène!

Logo-2013

Pour joindre Julie Carignan :

Site webFacebookLinkedInTwitter 

P.S. Si vous ne savez pas quoi porter pour votre entrevue? CLIQUEZ ICI!

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage