« TOUT dans la vie est une vente. »

« TOUT dans la vie est une vente. »

Comme le dit si bien Grant Cardone, et tout ce que vous voulez est une commission. Souvent, je reçois des commentaires du genre : « Je ne sais pas comment tu fais, je ne pourrais pas travailler en vente, je ne suis pas une bonne vendeuse. » J’ai une mauvaise nouvelle pour vous. TOUT dans la vie est une vente, et TOUT ce que vous voulez est une commission.

Voici 3 habiletés relatives aux ventes que vous devez maîtriser pour faire avancer votre carrière.

L’art des appels à froid

Petite correction, tous les appels ne sont pas de niveau « glacial ». Gardez en tête qu’à un certain moment, dans votre carrière, vous devrez faire un appel à une personne que vous ne connaissez pas pour obtenir quelque chose que vous n’avez pas. Aussi bien maîtriser cette habileté maintenant.

Le plus difficile est le premier appel. La meilleure façon de débuter cette pratique est de structurer votre appel de façon simple et directe. Présentez-vous. Indiquez la raison de votre appel. Donnez à votre interlocuteur une bonne raison de vous aider. Faites votre demande. Taisez-vous.

Imaginez… Vous êtes conseillez en RH et vous réussissez à combler des postes en faisant des appels à froid. Vous faites économiser des milliers de dollars à votre employeur. Une excellente façon d’augmenter votre valeur aux yeux de celui-ci.

L’art de faire des suivis.

Seulement 2% des gens sont prêts à faire affaire avec vous lors du premier appel. La magie s’opère toujours entre le 5e et le 12e appel. Développez votre persistance. J’ai déjà obtenu une offre d’emploi parce que je faisais mes suivis de façon assidue.

Souvent, on me trouve fatiguante, mais on reconnait ma persistance et la qualité de mon travail. J’ai aucun problème avec ça!

Faire vos suivis de façon adéquate, ça peut vous permettre de mener à bien des projets plus rapidement. D’obtenir ce que les autres n’arrivent pas à obtenir parce qu’ils ne le demandent qu’une fois sans faire de 2e appel. Bref, vous vous démarquez du lot; et souvent, c’est tout ce dont vous avez besoin.

L’art de demander ce que vous voulez…

Combien de fois avez-vous fait le premier pas vers un vendeur et celui-ci a eu peur de « closer »? La seule façon d’obtenir ce que vous voulez est de le demander et ensuite vous taire. C’est aussi simple que ça. Une autre excellente technique est d’assumer que la personne dira oui et de clore à l’étape suivante. Par exemple : « Avez-vous besoin de financement pour l’achat de ce véhicule? »

Dans le même ordre d’idée, il y a tous ces petits « oui » que vous devez aller chercher lorsque vous faites votre demande. Lorsque vous avez obtenu assez de « oui », il sera bien plus difficile pour votre interlocuteur de reculer, parce que clore l’entente est la seule chose qui aura du sens.

Gens de RH, est-ce que ça vous frustre de voir un candidat refuser votre offre? Essayez d’avoir tous les petits « oui » au cours de l’explication au candidat, il lui sera beaucoup plus difficile de dire « non ».

En conclusion…

Ces habiletés toutes simples ne demandent que de la pratique. Il faut vous commettre et essayer. Vous allez vous planter, et vous devrez recommencer. Il y a pas de talent dans la vente. Il n’y a que ceux qui sont dédiés à apprendre et à améliorer leur sort, et il y a les autres, qui disent qu’ils ne peuvent pas le faire parce qu’ils ne sont pas bons vendeurs.

Maintenant, un BONUS!

Aimeriez-vous obtenir tous mes trucs pour faire des « appels à froid »? Apprendre comment bâtir votre script d’appel et comment travailler avec les objections? Inscrivez vos informations ICI et obtenez le PDF de mon webinaire sur le sujet.

 

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage