Maintenant que j’ai attiré votre attention, j’aimerais faire une mise au point. Personne n’aime avoir l’impression de s’être fait vendre quelque chose. Personne. Nous aimons faire l’acquisition d’un nouveau bien, nous aimons nous procurer un nouveau service. Il y a une très grande différence entre une personne qui OUI, veut atteindre ses objectifs de ventes mais le fera dans votre meilleur intérêt et une personne qui est prêt à tout pour ajouter des chiffres au tableau.

Pourtant, tous ces exemples font la démonstration d’une vente. La question à laquelle vous devez répondre est serez-vous éthique, ou pas. Maintenant, si vous détestez la vente, mais que ça fait partie de votre travail, voici comment vous pouvez vous en sortir et obtenir des bons résultats, tout en gardant votre chapeau blanc.

La vente, ça se passe d’humain à humain.

Que vous soyez dans le domaine du B2B, ou du B2C, vous vous adressez d’abord à des humains. Si vous ne voulez pas apprendre à vendre, apprenez à développer des relations. Des vraies relations, pas seulement des mises en contact sur LinkedIn.

Sortez de votre zone de confort et allez dans un événement de réseautage. Présentez-vous à des étrangers. Au lieu de sortir votre laïus, et d’essayer de clore des transactions, vous pouvez certainement vous concentrer à développer des relations. Faites des suivis avec ces personnes, et laissez-les savoir comment vous pouvez les aider.

Aucune vente à pression. Juste le développement de nouvelles relations.

Devenez une personne de solution.

Votre valeur sur le marché est directement reliée à votre capacité à résoudre des problèmes. Plus vous serez en mesure de régler les problèmes, plus vous prendrez de la valeur pour vos clients potentiels, et par conséquent pour votre employeur.

Être une personne de solution, c’est avoir de l’écoute, c’est penser à l’extérieur de la boite. Tous les clients actuels et potentiels vont se garocher sur vous lorsqu’ils auront besoin de vos services ou de vos produits. Pourquoi? Parce que vous n’êtes pas en train de pousser n’importe quel produit qui vous fait augmenter vos profits. Vous offrez LA bonne solution selon le problème, les besoins de vos clients.

Apprenez à raconter des histoires.

La vente, c’est beaucoup plus que simplement clore des transactions pour faire augmenter vos chiffres. Justement, pour augmenter ces chiffres, si vous n’aimez pas être direct, vous pouvez toujours raconter des histoires de vos clients passés et actuels.

Expliquez à votre prospect comment vos produits et services ont eu un impact pour vos clients. Raconter des histoires est un art. C’est vendre, sans vendre son âme et donner l’impression à ses clients que cette transaction est une question de survie pour vous.

L’authenticité gagne toujours.

Soyez vous-même. Portez des vêtements professionnels qui vous ressemblent. Dites ce que vous pensez et pensez ce que vous dites. Vos clients potentiels vont très certainement le sentir si vous essayez d’être quelqu’un d’autre.

Être un excellent vendeur, c’est s’exprimer de façon vraie et authentique. C’est également développer son écoute. Écouter, c’est être présent pour l’autre sans être en train de préparer sa réponse ou avoir une conversation intérieure qui vous dit à quel point vous avez raison et votre interlocuteur a tort.

En conclusion…

Il n’y a pas de prédispositions génétiques pour le talent inné en ventes. Au contraire, ce sont des comportements et des aptitudes apprises, soit avec un mentor, en suivant des formations ou encore en faisant des erreurs et en apprenant de celles-ci.

Dans le présent article, vous avez appris comment vous distinguer des masses en étant vous-même, en écoutant, en devenant une personne de solution et travaillant de façon humaine. Bon succès!

Print Friendly, PDF & Email
Voir les options de partage
Cacher les options de partage