MindieUne auteure et conférencière que j’apprécie particulièrement est Mindie Kniss.

À l’aube d’une nouvelle année, où nous avons tous pris de merveilleuses résolutions. Une question subsiste : Quels moyens vous donnerez-vous pour atteindre vos objectifs? Personnellement, lorsqu’il y a un but que je veux atteindre, une habileté que je veux maîtriser, j’embauche un coach. Que ce soit un entraîneur privé au gym, un coach d’affaires, avoir une personne qui se tient pour mes objectifs est assurément le meilleur moyen de les atteindre.

Avec la permission de Mindie, voici un des meilleurs articles sur le coaching que j’ai lu au cours des derniers mois. Il s’agit bien sûr d’une traduction libre. L’article original est disponible ici.


Je crois que nous devrions tous avoir un coach, mais la vérité est que vous n’en avons pas vraiment besoin.

Il y a des millions de programmes, livres, cours et des tonnes d’expériences de vie pour vous enseigner tout ce que vous devez savoir. Personne n’a besoin d’un coach.

OK, petite confession…

J’ai une relation malsaine avec les livres. Je les achète, les lis, lis à propos d’eux, et parfois je les regarde simplement. J’ai dépensé des dizaines de milliers de dollars sur les livres – Livres kindle, livres électroniques (ebooks) et vrais livres. (Ma version du paradis est une énorme librairie où tous les livres sont gratuits.)

J’ai appris beaucoup des livres que j’ai lus, mais il y a une raison pour laquelle je travaille avec un coach en plus de toutes les apprentissages que je tire des livres que je lis. Un livre ne me parle pas comme un individu qui connaît mes forces et mes faiblesses. Connaître ce qui sera facile ou difficile pour moi et même mes opinions et préférences. Je veux une personne dans la vraie vie qui me défie et me challenge de faire ce que je me retiens de faire moi-même. Quelqu’un qui me prend par la main quand une situation est difficile et/ou épeurante. Quelqu’un qui peut me montrer le chemin et qui est déjà passé par là.

Ce qui m’amène à un autre point : lorsque vous embauchez un coach, choisissez-en un qui a déjà fait ce que vous voulez faire.

Êtes-vous en train de bâtir une entreprise? Créer une relation extraordinaire? Vous voulez rester en forme à travers votre vie effrénée? Ou encore simplement devenir plus performant dans une vie équilibrée?

Embauchez l’expert qui vit et respire ce que vous voulez obtenir.

Dans mon programme de formation pour coach, COR, je discute abondamment de ce sentiment, ce besoin d’être parfait. Bien que je ne soutienne pas qu’un coach doive être parfait (ce qui est impossible, de toute façon), j’insiste pour que les coach qui suivent le programme soient intègres envers leur message.

Si vous voulez être un coach en santé / mieux être et que vous êtes tout le temps malade, ça ne fonctionne pas pour moi.

Pour moi, le coaching, c’est inviter mes clients dans l’arrière scène de ma vie. Ils voient ce qui se passe derrière le rideau, et apprennent comment j’ai fait pour arriver à mes résultats.

Présentement, je travaille avec un coach en écriture. Est-ce que j’en ai besoin?

Non. J’ai une Maîtrise en Écriture Créative, qui est le dernier diplôme possible d’obtenir dans ce domaine. Mais, il y a quelque chose qu’un diplôme et tous les livres du monde ne peuvent apporter. C’est le pouvoir de travailler avec un bon coach.

Oui, j’ai des amis qui veulent ce qu’il y a de mieux pour moi et qui m’encouragent à repousser mes limites. Ils n’ont pas d’intérêt dans mon succès. Ils ont leurs propres vies et familles desquelles ils doivent prendre soin.

La vérité, c’est qu’il n’y aura personne de plus difficile et exigeant envers moi que moi-même. C’est une totale autre histoire lorsque j’invite une personne dans ma tête, avec toutes mes histoires. Ils sont en mesure de voir toute la folie, les histoires que je me raconte, ou voir sous la surface quelque chose de magnifique que je n’ai pas vu.

Il y a plusieurs années, j’ai lu un ouvrage de Martha Beck qui m’a aidée à être en contact avec mon intuition en tant que coach. Elle a décrit comment elle ressentait un certain sentiment viscéral lorsqu’un client est tout près de quelque chose de très grand, ou est clairement sur la voie de la transformation.

Pour moi, c’est une sensation de picotement dans la mâchoire inférieure, tout près de mes joues. Ça se passe à chaque fois, mais je n’avais pas fait le lien jusqu’à ce que je le lise de sa plume. J’étais en mesure de le comprendre à travers l’expérience de Martha.

Ultimement, c’est ce qu’est le coaching. C’est à propos d’enseigner à une personne à propos d’elle-même. Ce n’est pas que je sais tout à propos de mes clients, mais je peux les aider à comprendre ce qu’est un être humaine à la recherche de son plein potentiel. Je peux leur montrer les outils pour y arriver. Je peux être un exemple de possibilité. Je peux jeter une lumière sur leur propre potentiel pour qu’ils voient plus clairement.

J’aime le coaching. J’aime mes clients. Je vous aime d’avoir pris le temps de me lire.


Pour en savoir plus sur le programme de coaching en recherche d’emploi de Mylene Recrute, cliquez ici.

Pour plus d’informations sur Mindie Kniss et les différents programmes qu’elle offre, cliquez ici.

 

Print Friendly, PDF & Email